Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les Penguins remportent la coupe Stanley (PHOTOS)

Patric Hornqvist a marqué le but vainqueur en fin de troisième période et les Penguins de Pittsburgh ont remporté une deuxième coupe Stanley de suite grâce à une victoire de 2-0 contre les Predators de Nashville, dimanche soir, lors du sixième match de la finale.

Hornqvist a trompé la vigilance de Pekka Rinne alors qu'il ne restait que 95 secondes à jouer à la rencontre. Il s'est emparé d'un retour de lancer de Justin Schultz et il a envoyé la rondelle dans le dos du gardien des Predators pour placer son équipe aux commandes.

Carl Hagelin a scellé l'issue du match dans un filet désert.

Les Penguins remportent la coupe Stanley

Les Penguins deviennent la première équipe depuis les Red Wings de Detroit à soulever la coupe Stanley deux années de suite. Les Red Wings avaient réussi l'exploit après avoir balayé les finales de 1997 et 1998. La saison dernière, les Penguins avaient mis la main sur le trophée le plus prestigieux du sport après avoir défait les Sharks de San Jose en six parties.

Matt Murray a connu une soirée remarquable devant le filet des Penguins. Le gardien de 23 ans a effectué plusieurs arrêts spectaculaires pendant que son équipe devait se débrouiller à court d'un joueur. Il a finalement repoussé 27 rondelles. Murray a blanchi les Predators pour un deuxième duel consécutif et il a signé son troisième jeu blanc des présentes séries.

Comme il l'avait fait au terme des deux premiers affrontements de la finale, au cours desquels il avait alloué huit buts, Pekka Rinne a rebondi de belle façon à domicile, mais ses 27 arrêts auront été insuffisants.

Les hommes de Mike Sullivan ont écopé les quatre pénalités de la rencontre et ils ont réussi à écouler les 32 secondes d'un désavantage numérique de deux joueurs, à mi-chemin au troisième engagement. Ils ont également joué de chance quelques minutes plus tard, quand Colton Sissons a frappé un poteau à bout portant.

Le Conn Smythe à Crosby

Pour une deuxième année consécutive, le capitaine des Penguins de Pittsburgh Sidney Crosby a remporté le trophée Conn Smythe, remis au joueur le plus utile des séries, dimanche.

L'attaquant vedette des Penguins a soulevé la troisième coupe Stanley de sa carrière, une deuxième d'affilée, permettant aux siens de demeurer les rois de la banquise.

Il devient le troisième joueur de l'histoire de la LNH à accomplir l'exploit, après Bernard Parent et Mario Lemieux.

Le natif de Cole Harbour, en Nouvelle-Écosse, a conclu son parcours éliminatoire avec une récolte de huit buts et 19 mentions d'aide, pour un total de 27 points. Seul Evgeni Malkin (28 points) a inscrit plus de points que lui au cours des présentes séries.

"Nous possédons que peu de temps pour jouer et se bâtir une carrière, a raconté Crosby. Je me sens choyé, mais je comprends également à quel point ç'a été difficile. J'essaie seulement d'en profiter au maximum."

Même s'il a été écarté de la feuille de pointage lors du sixième match de la finale de la Coupe Stanley remporté par les Penguins par la marque de 2-0 face aux Predators de Nashville, Crosby a totalisé sept points, dont un but, au cours de cette série.

Le capitaine a marqué son premier but en finale depuis le 4 juin 2009 lors du quatrième match de la série remporté par les Predators (4-1).

Crosby a également permis aux Penguins de faire un pas de plus vers une autre conquête du précieux trophée grâce à une récolte de trois mentions d'aide dans la victoire de 6-0 lors du cinquième match, jeudi dernier.

Malgré qu'il ait fait parler de lui pour les mauvaises raisons quelques fois durant la série finale, il a une fois de plus montré qu'il était le catalyseur de cette équipe.

Après avoir été tenu à l'écart en début de saison suite à une commotion cérébrale, Crosby a démontré encore une fois qu'il était un joueur et un coéquipier exceptionnel.

Bien que son retour en finale l'an dernier n'eut été périlleux en raison de quelques déceptions en série et des commotions cérébrales, Crosby n'a pas attendu très longtemps cette fois-ci pour renouer avec le trophée tant convoité.

L'attaquant de 29 ans a ajouté ce trophée à une longue liste d'exploits, incluant deux médailles d'or aux Jeux olympiques, une médaille d'or à la Coupe du Monde, une au Championnat mondial ainsi qu'une autre au Championnat mondial junior.

Les Penguins ont ainsi remporté pour une cinquième fois la Coupe Stanley (1991, 1992, 2009, 2016 et 2017). Crosby et son coéquipier depuis le tout début de l'aventure, Evgeni Malkin, auront dorénavant remporté plus de titres en tant que joueurs que leur propriétaire Mario Lemieux.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.