NOUVELLES
10/06/2017 01:13 EDT | Actualisé 10/06/2017 01:20 EDT

Un fugitif de la mafia calabraise, fils d'un célèbre "boss", arrêté au Brésil

Vincenzo Macri, fils d'un dirigeant historique de la 'Ndrangheta (la mafia calabraise) et membre d'un clan agissant aux Pays-Bas et au Canada, a été arrêté vendredi dans un aéroport du Brésil, ont annoncé samedi les polices brésilienne et italienne.

Il coordonnait avec six complices italiens un vaste trafic international de drogue et était sous le coup d'un mandat d'arrêt international depuis septembre 2015.

Le fugitif est l'un des dirigeants du clan mafieux "Commisso" originaire de Siderno, commune balnéaire de Calabre (sud de l'Italie) où il est né voici 52 ans.

Ce clan ("cosca") est particulièrement actif à Toronto, au Canada, souligne le ministère de l'Intérieur italien, qui avait un temps envisagé d'inclure Vincenzo Macri dans sa liste des criminels les plus recherchés de la planète.

Vincenzo est le fils d'Antonio Macri, assassiné dans une embuscade à Siderno en 1975, dans le cadre de la première guerre de pouvoir au sein de la 'Ndrangheta, rappelle samedi un communiqué de la police italienne.

Antonio Macri, surnommé "le boss des deux mondes", avait été l'un des principaux précurseurs de l'expansion de la 'Ndrangheta à l'étranger. Depuis sa petite ville de Siderno, il coordonnait des affaires de la mafia calabraise au Canada, aux Etats-Unis et en Australie. Il avait aussi noué des contacts avec Cosa Nostra, la mafia sicilienne.

Son fils, Vincenzo Macri, s'était établi ces dernières années à Aalsmeer, aux Pays-Bas, où se trouve le plus grand marché aux fleurs du monde. Il s'y occupait d'importantes sociétés horticoles.

Des écoutes réalisées aux Pays-Bas avaient permis aux polices internationales d'intercepter des informations sur des frictions entre clans très secrets de la 'Ndrangheta dans la province canadienne de l'Ontario. Des conversations enregistrées après l'assassinat du "boss" Carmine Verduci en 2014 dans une ville, Woodbridge, juste au nord de Toronto.

Deux membres aujourd'hui en fuite du clan de Macri sont d'ailleurs résidents de cette même ville.

Vincenzo Macri vivait depuis quelques temps à Caracas, sous une fausse identité vénézuélienne.

L'enquête dirigée par un procureur anti-mafia de Calabre avec l'implication d'Interpol a conduit la police fédérale brésilienne à l'arrêter vendredi à l'aéroport international de Guarulhos près de Sao Paulo (sud-est du Brésil).

Il est actuellement détenu au siège de la police fédérale à Sao Paulo et sera extradé vers l'Italie, a précisé la police brésilienne dans un communiqué. Elle a ajouté que Macri avait participé entre 2004 et 2015 à un trafic de drogue depuis le Maroc, les Pays-Bas et la République dominicaine vers l'Italie.

Vincenzo Macri était connu du FBI qui l'avait arrêté dans le passé à Wilmington, dans l'Etat américain de Delaware, pour trafic international de stupéfiants. Il y avait purgé une peine de treize années de prison, de 1989 à 2002.

La 'Ndrangheta - qui tient son nom du grec ancien "courage" - passe généralement pour avoir surpassé les mafias sicilienne et napolitaine grâce au trafic de cocaïne d'Amérique latine.

En Italie, elle est surtout implantée en Calabre, mais elle est également très influente dans le nord.

pr-cm/mdr