NOUVELLES
10/06/2017 09:13 EDT | Actualisé 10/06/2017 09:20 EDT

Roland-Garros - Finale dames: déclaration

Jelena Ostapenko (LAT, vainqueur de la Roumaine Simona Halep): "Je suis restée agressive, j'ai continué à me battre et le match a tourné en ma faveur. Je n'arrive pas à y croire. C'était un rêve qui est devenu réalité. Je ne vais réaliser que dans quelques jours ou quelques semaines. J'ai toujours frappé la balle très fort. Personne ne m'a appris à faire ça, c'est mon caractère qui est comme ça. Simona a peut-être été un peu nerveuse parce qu'elle avait beaucoup de pression. Mon match était retransmis sur un écran géant (à Riga). C'est impressionnant. Je dois encore progresser et travailler pour monter dans le classement et peut-être gagner d'autres titres. Il faut que j'améliore mon service et mon coup droit, il faudrait aussi que je fasse moins de fautes directes. Quelques minutes avant, j'étais un peu nerveuse, mais une fois sur le court, je me suis libérée. Quand j'ai été menée (6-4, 3-0) j'ai de nouveau été nerveuse, mais je me suis dit que je n'avais plus rien à perdre. J'attends Wimbledon avec impatience car l'herbe est une de mes surfaces préférées. Je crois que quand je frappe tout est possible. Je suis venue à Roland-Garros quand j'avais douze ans pour visiter le musée, mais je n'imaginais pas que je pourrais gagner ici un jour. Serena (Williams) a toujours été mon idole. C'est une grande championne qui joue un style similaire au mien".

fbx