NOUVELLES
10/06/2017 18:09 EDT | Actualisé 11/06/2017 05:06 EDT

Graphic-Con de Sudbury : gens du Nord de l'Ontario, à vos costumes!

Le temps d'un week-end, le Grand Sudbury se transforme en gîte pour superhéros et super-vilains de ce monde à l'occasion du quatrième « Graphic-Con ».

Un texte de Natacha Lavigne

Il y en a pour tout le monde: si vous aimez les manga, Spiderman, les jeux vidéos… C’est comme une journée d’Halloween! Les costumes sont extraordinaires.

Pierre Dubuc, créateur du Graphic-Con

La première édition s'est tenue à la bibliothèque du sud de la Ville, où 300 curieux s’y étaient d’abord présentés.

Chaque année, l’exposition n’a cessé de grandir depuis, et a tellement pris d’ampleur que les organisateurs ont décidé de s’installer à l’aréna communautaire l’an dernier.

Le Nord fièrement représenté

Le talent local est mis en vedette au « Graphic-Con » et les superhéros de bandes dessinées du Nord de l’Ontario y occupent une place de choix.

Parmi eux, le favori des Sudburois: Big Nick. Il a été inspiré du gros 5 ¢, emblème de la ville du nickel et a pour mission de protéger Sudbury. Né en 2015 pour ce qui ne devait être qu’un remerciement à la ville, il s’est finalement avéré être le personnage le plus en vogue de la convention.

« La première année, on n’avait qu’un fichier qui donnait des informations sur lui. Maintenant, il a un acolyte, Cliff, ça fait deux fois qu’il vient en aide à la ville de Sudbury et ses pouvoirs évoluent dans chaque bande dessinée », se plaît à dire Kevin Montpellier, créateur et bédéiste pour la compagnie Expired Comics.

Les deux bédéistes Martin Deschatelets et Kevin Montpellier, originaires de Sturgeon Falls et de Chelmsford, ont profité de l’occasion pour lancer le deuxième tome de Big Nick.

Déjà, les ventes vont bien, le monde est très réceptif et on est très contents de ça!

Kevin Montpellier, créateur du Big Nick

La quatrième édition du « Graphic-Con » de Sudbury souligne « l’année des vilains » et espère attirer jusqu’à 6000 participants.