NOUVELLES
10/06/2017 07:02 EDT | Actualisé 10/06/2017 07:20 EDT

Dauphiné - 7e étape: déclarations

Richie Porte (AUS/BMC), maillot jaune: "L'équipe a très bien couru dans Sarenne et le début de l'Alpe d'Huez. Ensuite, j'ai tenté ma chance car j'avais de très bonnes jambes. Ce n'était pas prévu mais on dit que la meilleure défense, c'est l'attaque. La prochaine étape est très piégeuse, elle est courte et il faudra être très vigilant. Je m'attends à ce que Valverde et Froome passent à l'attaque. Mais mon équipe est forte, elle a fait un travail extraordinaire aujourd'hui. Il me reste à terminer le boulot. Les adversaires ? Si les autres pouvaient être devant, ils le feraient. Personne ne laisse filer le Dauphiné quand il peut le faire."

Romain Bardet (FRA/AG2R La Mondiale), 5e de l'étape: "Je suis content d'avoir pu me porter à l'attaque. Les BMC étaient en train de nous endormir. Je me suis dit 'on verra bien'. Je n'ai plus rien à perdre, je ne suis pas là pour sauvegarder une deuxième place. Je ne veux pas avoir de regrets demain (dimanche) soir. J'ai eu l'appui d'Alexis (Vuillermoz) dans Sarenne, après j'ai vraiment trouvé le temps long, vent de face, pour rejoindre l'Alpe d'Huez. J'ai dépensé pas mal de forces mais je serai prêt à attaquer demain. Richie Porte a un peu assommé la course, il n'y avait pas trop de coureurs derrière qui avaient des velléités (d'attaque), c'est dommage car avec des alliés ça aurait pu être un très bon mouvement aujourd'hui."

jm/dhe