NOUVELLES
10/06/2017 06:14 EDT | Actualisé 10/06/2017 06:20 EDT

Dauphiné - 7e étape: déclarations

Peter Kennaugh (GBR/Sky), vainqueur de l'étape: "Le plan était de durcir la course, pour mettre la pression sur les BMC. On sait que c'est difficile de contrôler une échappée. Ensuite, on a discuté avec le directeur sportif qui m'a dit de tenter ma chance si je me sentais bien. Et c'était le cas. Avec Swift, on se connaît très bien depuis les catégories de jeunes, on a même habité ensemble à une époque. Quand il est dans un grand jour, il sait grimper. Contre lui, je n'étais pas certain de gagner. J'apprécie d'autant plus cette victoire à l'Alpe d'Huez. C'est le rêve de tout coureur pro. Le Tour de France ? c'est une victoire qui devrait m'aider à être sélectionné. Avant le départ, on m'avait dit que c'était du 50-50. Je ne devais pas être ici mais au Tour de Suisse. Mais il y a eu des forfaits et j'ai pu être retenu pour le Dauphiné qui est l'une de mes courses préférées."

jm/dhe