Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les Jeux de Tokyo accueilleront 15 nouvelles épreuves

Un relais mixte 4 x 400 m en athlétisme et le basketball à 3 contre 3 figurent parmi les 15 nouvelles épreuves introduites, vendredi, par le Comité international olympique (CIO) au programme des Jeux olympiques de Tokyo, en 2020.

Afin de se rapprocher de la parité hommes et femmes et de rajeunir son programme, le CIO a également introduit un triathlon mixte, le BMX figures libres et une compétition par équipe mixte en tir à l'arc, tout en remplaçant des épreuves masculines par le pendant féminin en boxe, en canoë ou en tir.

Parmi les autres nouvelles disciplines, on retrouve aussi en natation un relais mixte 4 x 100 m quatre nages, une épreuve par équipe mixte en judo et le Madison hommes et femmes en cyclisme sur piste.

« Nous faisons réellement un grand pas en avant vers l'égalité hommes et femmes à travers un programme qui marque également notre rapprochement vers des sports jeunes et urbains », a déclaré le directeur des sports du CIO, Kit McConnell.

En voile, où le nombre d'épreuves demeure le même, le catamaran mixte Nacra est remplacé par un multicoque à foils et en tennis de table est ajoutée une discipline de doubles mixtes.

Ces nouvelles épreuves « n'auront pas besoin de nouvelles installations », a précisé McConnell.

Le CIO avait déjà innové en annonçant l'introduction aux Jeux de Tokyo de cinq nouveaux sports : le karaté, le surf, l'escalade, la planche à roulettes et le baseball ainsi que le softball.

Le nombre d'épreuves à Tokyo sera ainsi porté à 321 contre 306 à Rio, en 2016, et 302 à Londres, en 2012. Deux nouveaux sports ont été introduits à Rio par rapport à ceux de Londres, le rugby et le golf, hommes et femmes.

Il faut ajouter aux 321 épreuves les 18 liées aux 5 nouveaux sports introduits.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.