Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La petite musique d’Amadeus

À l'occasion de sa diffusion au Ciné-club d'ICI RADIO-CANADA TÉLÉ le dimanche 11 juin à minuit, retour sur Amadeus, de Milos Forman, le film aux huit Oscar.

« Amadeus », mot latin, veut dire « aimé de Dieu ». Et aimé, Wolfgang Amadeus Mozart le fut. Sauf de son rival, Antonio Salieri, dévoré par la jalousie et la fascination. Une histoire de génie, de passion et de rivalité dans le Vienne du 18e siècle, qui ne pouvait évidemment que s’incarner brillamment à l’écran dans Amadeus, de Milos Forman, après avoir été le sujet de la magnifique pièce du Russe Alexandre Pouchkine adaptée par le Britannique Peter Shaffer (et notamment mise en scène par Roman Polanski en Pologne).

Voyons pourquoi en cinq pièces emblématiques de Mozart.

La flûte enchantée

Immense succès, Amadeus est peut-être sorti à l’époque dans un nombre limité de salles, mais il a néanmoins réussi à attirer des millions de spectateurs, triplant quasiment en recettes son budget initial. Il a été nommé pour pas moins de 53 prix et en a gagné 40 dont 8 Oscar importants, parmi lesquels meilleurs film, réalisateur, scénario et acteur. Évidemment, l’American Film Institute lui a aussi réservé une place bien au chaud dans sa liste des 100 meilleurs films américains de l’histoire du cinéma.

Petite musique de nuit

La distribution des rôles n’a pas été chose facile dans Amadeus. Mark Hamill, mieux connu sous le nom de Luke Skywalker, avait joué le rôle du génie musical plus de 9 mois à Broadway. Mais pour Milos Forman, impossible d’engager l’acteur, qui, selon lui, aurait troublé l’atmosphère du film en évoquant trop directement La guerre des étoiles. S’il n’a même pas été convié à l’audition, d’autres grands noms sont allés plus loin que lui dans le processus, mais sans plus de succès, parmi lesquels Kenneth Branagh, Mel Gibson et Mick Jagger! C’est finalement F. Murray Abraham qui a hérité du rôle du jaloux et Tom Hulce de celui du prodige, tous deux donnant des interprétations d’une justesse absolument passionnante.

Le mariage de Figaro

Une des particularités d’Amadeus, et qui le rend aussi atmosphérique que somptueux, c’est qu’il a été tourné entièrement en lumière naturelle, parfois même à la simple lueur de bougies. Pour l’authenticité, le tournage à Prague (qui passe donc pour Vienne) s’est également installé dans de véritables lieux historiques, tout particulièrement le théâtre Tyl, construit tout en bois et préservé en état, là où eut lieu la première de Don Juan, en 1787. Mais pour Milos Forman, Tchèque naturalisé Américain, et donc considéré comme un traître dans son propre pays, ledit tournage en forme de retour dans sa terre natale n’a pas été de tout repos, puisque le réalisateur a passé ces six mois sous constante et étroite surveillance de la police secrète communiste.

L’enlèvement au sérail

Il existe deux versions du film : celle, originale, de 161 minutes, sortie en salle en 1984. Et celle, sortie sur DVD puis renumérisée en salle en 2002, avec 20 minutes de plus, qui retravaillent notamment le rôle de la femme de Mozart, Constance.

Don Juan

Sorte de quatrième volet d’une série particulièrement réussie pour Milos Forman (dans l’ordre chronologique, Amadeus vient en effet après Vol au-dessus d’un nid de coucou, Hair et Ragtime), le film a tellement marqué qu’il est devenu un symbole de ce que la rivalité artistique peut faire aux hommes. Au point d’avoir été ouvertement parodié dans 30 Rock, Family Guy et Les Simpson.

Amadeus seradiffusé au Ciné-club sur ICI RADIO-CANADA TÉLÉ, dimanche 11 juin à minuit.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.