Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Canada: le taux de chômage grimpe à 6,6 pour cent en mai

Latin American man working at a factory cutting metal
Latin American man working at a factory cutting metal

L'emploi a progressé de 55 000 en mai, stimulé par une hausse de 77 000 du nombre de personnes travaillant à temps plein, a annoncé vendredi Statistique Canada.

Parallèlement, le taux de chômage a augmenté de 0,1 point de pourcentage pour s'établir à 6,6 pour cent en raison d'une augmentation du nombre de personnes actives sur le marché du travail, a expliqué l'agence fédérale.

La croissance de l'emploi en mai prolonge la tendance haussière observée depuis juillet 2016.

Par rapport à 12 mois plus tôt, le nombre de personnes en emploi a augmenté de 317 000 (+1,8 pour cent), et cette hausse provient essentiellement de la progression du travail à temps plein. Au cours de la même période, le nombre total d'heures travaillées a augmenté de 0,7 pour cent.

Au Québec, l'emploi a légèrement progressé (+15 000) en mai, alors qu'une hausse notable du travail à temps plein a été partiellement contrebalancée par une légère baisse du travail à temps partiel. En raison de la baisse du nombre de personnes à la recherche d'emploi, le taux de chômage a baissé de 0,6 point de pourcentage pour atteindre un creux inégalé de 6 pour cent, poursuivant une tendance à la baisse qui s'est amorcée au début de 2016. Par rapport à 12 mois plus tôt, la croissance de l'emploi au Québec s'est élevée à 83 000 (+2 pour cent), dont l'essentiel a eu lieu au cours du deuxième semestre de 2016.

L'Ontario, la Colombie-Britannique, le Manitoba et l'Île-du-Prince-Édouard ont enregistré une progression de l'emploi, tandis que les autres provinces ont connu peu de variation.

VOIR AUSSI:

INOLTRE SU HUFFPOST

Les faits saillants du budget fédéral 2017

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.