Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Bolt sert un avertissement à De Grasse

La romance fraternelle qui s'est emparée de la légende Usain Bolt et de son dauphin canadien Andre De Grasse lors des Jeux olympiques de Rio tourne au vinaigre à l'approche des Championnats du monde d'athlétisme de Londres, dernier grand rendez-vous du sprinteur jamaïcain avant de raccrocher ses crampons.

De Grasse, étoile montante du sprint mondial, double médaillé olympique au Brésil (bronze au 100 m et argent au 200 m) dans le sillage du Jamaïcain, clame haut et fort qu’il aimerait bien gâcher le chant du cygne de Bolt en Angleterre et lui ravir ses titres mondiaux.

L’octuple médaillé d’or olympique a tempéré les ardeurs du jeune Canadien jeudi.

« Au fil des ans, j’ai toujours tenté d’être diplomate quand on me posait des questions. Ce qui m’agace le plus par contre lorsque des athlètes commencent à percer et à atteindre un certain niveau, c’est qu’ils veulent tous me battre…je ne sais pas pourquoi », a lancé Bolt aux journalistes présents à Kingston en Jamaïque pour le Racers Grand Prix.

Le roi de la ligne droite sur la piste a réussi le doublé 100-200 m lors des trois dernières éditions des J.O. ainsi qu’à trois des quatre derniers mondiaux.

Ceux de Daegu en 2011 demeurent la seule petite tâche à son dossier en raison de sa disqualification pour faux départ sur 100 m, mais tout de même le titre sur 200.

« Je dis toujours aux jeunes athlètes au club Racers ici "Écoute, quand tu grimpes une échelle, tu dois prendre ton temps et faire ton chemin jusqu’au sommet". Tout ce que j’ai à dire à De Grasse c’est prends ton temps et grimpe au sommet », a-t-il ajouté.

« C’est tout ce que j’ai à dire à ce sujet », a insisté Bolt en guise de conclusion.

Le Jamaïcain de 30 ans courra en fin de semaine dans son pays natal avant de se préparer pour son tout dernier rendez-vous à Londres du 5 au 13 août.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.