Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Approbation attendue de la vente de l’aciérie Stelco

Un juge devrait entériner vendredi la vente de l'aciérie Stelco, après que les travailleurs de la compagnie à Hamilton et à Nanticoke eurent voté en faveur d'une nouvelle convention collective.

L’achat de l’aciérie, jadis U.S. Steel Canada, par la compagnie Bedrock Industries est accueilli comme une bonne nouvelle par une majorité de travailleurs, après près de trois ans sous la protection de la loi sur les arrangements avec les créanciers.

Les retraités, en revanche, n’ont pas la garantie que leurs prestations ne seraient pas amputées. Tout dépend de la revitalisation proposée de certains terrains.

Une fois que le magistrat aura donné son feu vert à la vente vendredi, tout autre acheteur potentiel aura 21 jours pour se manifester.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.