NOUVELLES
08/06/2017 06:14 EDT | Actualisé 08/06/2017 06:20 EDT

Perquisition dans une ONG russe d'aide aux prisonniers

Les forces de l'ordre ont effectué une perquisition jeudi dans le bureau moscovite de l'ONG russe d'aide aux prisonniers "La Russie emprisonnée", a annoncé cette organisation dans un communiqué.

Quatre policiers du département de lutte contre les crimes économiques, rattaché au ministère de l'Intérieur, ont perquisitionné pendant plus de trois heures dans les locaux de l'ONG, a-t-elle précisé sur sa page Facebook.

Selon l'organisation, les policiers ont affirmé vouloir vérifier le bien-fondé d'accusations de "détournement de fonds budgétaires" et de "non-exécution d'obligations prévues dans un contrat".

"+La Russie en prison+ n'a jamais reçu de subventions de la Russie ou d'aucun autre Etat", a ajouté l'ONG dans son communiqué.

La perquisition était "liée à l'opposition de notre organisation au fonctionnement de l'administration pénitentiaire russe (FSIN)", a encore indiqué l'organisation dans son communiqué, ajoutant que quelques documents "sans importance" ont été emportés par les policiers.

"Il est difficile d'attraper un chat noir dans une chambre noire. Surtout quand il n'est pas là. C'est Confucius qui l'a dit. Mais notre pouvoir ne croit pas à l'ancien penseur et philosophe. Dommage", ajoute encore l'ONG.

"La Russie emprisonnée" critique régulièrement "l'arbitraire" de la justice et accorde une aide financière et juridique aux Russes qui se retrouvent en prison et à leurs proches.

vvl/tbm/bds