NOUVELLES
08/06/2017 13:58 EDT | Actualisé 08/06/2017 16:11 EDT

Les marchés boursiers nord-américains clôturent en hausse

TORONTO — Les marchés boursiers de Toronto et de New York ont clôturé la séance de jeudi en hausse.

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a grimpé de 50,95 points pour terminer la journée à 15 423,09 points, soutenu par les gains des secteurs de l'industrie et de la finance. La baisse des actions des minières aurifères a cependant limité les gains.

Une des meilleures performances de la journée a été celle des actions de Valeant Pharmaceuticals (TSX:VRX). Le titre a grimpé après que la pharmaceutique eut annoncé avoir vendu sa division iNova pour 930 millions $ US en espèces. Valeant a l'intention d'utiliser le produit de la vente pour réduire sa dette. Son action a pris 1,54 $, soit 9,4 pour cent, pour clôturer à 17,96 $ à la Bourse de Toronto.

Sur Wall Street, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a avancé de 8,84 points à 21 182,53 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a pris 0,65 point à 2433,79 points. L'indice composé du Nasdaq a progressé de 24,38 points à 6321,76 points, clôturant du coup à un nouveau sommet record.

Les gains des indices new-yorkais sont survenus dans la foulée du témoignage de l'ex-directeur du FBI, James Comey, au sujet de la possible intervention de la Russie dans le processus électoral américain l'an dernier. En outre, le monde financier prenait connaissance de la plus récente rencontre de la Banque centrale européenne au sujet de sa politique monétaire et surveillait le déroulement de l'élection au Royaume-Uni.

Même si les marchés étaient nerveux avant la tenue de ces grands événements — en raison de leur impact négatif potentiel — ils ne semblaient pas avoir particulièrement bronché à la fin de la journée.

«Il est exceptionnellement difficile pour les investisseurs de (prendre des décisions) à partir d'événements politiques dont l'issue est hautement incertaine, que ce soit pour les élections britanniques ou pour le témoignage devant le Congrès», a estimé Todd Mattina, économiste en chef et stratège chez Placements Mackenzie. «Très peu d'investisseurs peuvent faire un profit avec le genre de risque lié à de tels événements politiques.»

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a perdu 8 cents US à 45,64 $ US le baril, tandis que celui du lingot d'or a cédé 13,70 $ US à 1279,50 $ US l'once. Le prix du cuivre a pour sa part bondi de 6 cents US à 2,61 $ US la livre.

De son côté, le dollar canadien s'est négocié au cours moyen de 74,06 cents US, en baisse de 0,06 cent US par rapport à son cours moyen de la veille.