NOUVELLES
08/06/2017 11:18 EDT | Actualisé 08/06/2017 12:28 EDT

Le manque de main-d’œuvre qualifiée au cœur des enjeux de l’industrie pétrolière à Weyburn

La foire commerciale Oil and Gas Show 2017, à laquelle prennent part plusieurs acteurs de l'industrie pétrolière et gazière, bat son plein à Weyburn, au sud-est de Regina. Les représentants de compagnies sautent sur l'occasion pour montrer leurs tout derniers produits. Mais derrière les poignées de main se cachent la crainte des entreprises de ne pas trouver la main-d'œuvre qualifiée pour leurs opérations.

L'industrie pétrolière et gazière et les administrations publiques connaissent un ralentissement en Saskatchewan. Cette situation a un impact direct sur la capacité des entreprises à bien payer les travailleurs de l’industrie.

Le président de la compagnie Estevan Meter Services, Doug Martens, ne s’en cache pas : le recrutement a toujours été un défi, même lorsque l’industrie se portait bien.

« Antérieurement, lors d’une période prospère pour notre industrie, nous pouvions attirer les travailleurs simplement en leur offrant un bon salaire, raconte-t-il. À l’heure actuelle, nos clients ressentent la pression des faibles prix. Les fournisseurs, comme nous, sont de facto soumis à cette même pression. Nous devons nous adapter », explique-t-il.

Qui dit baisse des prix pour une entreprise dit aussi diminution des revenus. Dans ce contexte, Doug Martens ajoute que sa capacité à bien payer ses employés et à attirer les travailleurs qui ont délaissé l’industrie est réduite.

De fait, bon nombre de travailleurs de l’industrie ont quitté la Saskatchewan pour des régions du pays moins touchées par le ralentissement économique. Plusieurs d’entre eux sont retournés dans des provinces de l'Atlantique comme la Nouvelle-Écosse et l'Île-du-Prince-Édouard.

L’industrie confrontée à des bas prix

L’entreprise albertaine Kings Energy Services, qui se spécialise dans la vente et les services reliés aux valves et aux outils, se dit aussi tributaire des bas prix dans l’industrie.

Son représentant commercial, Ho Chu, avance que les clients sont à la recherche des plus bas prix possible.

Ça nous affecte. Auparavant, le prix n’était pas le critère principal d’achat de nos clients. Ils considèrent maintenant les prix lorsqu’ils achètent chez nous.

Ho Chu, représentant commercial pour Kings Energy Services

Il soutient que les entreprises s’ajustent au marché pour rester compétitives. Cette situation soumet son entreprise à nouvelle pression.

Weyburn touchée

L'impact de la crise dans le secteur pétrolier et gazier est également ressenti dans la ville de Weyburn.

Selon un conseiller municipal de Weyburn, Jeff Richards, il n’y a pas eu un important déclin de la population. Il remarque toutefois que les hôtels de la ville sont un peu plus vacants qu’auparavant.

Il évalue, selon les dernières statistiques disponibles, qu'environ 11 000 personnes résident actuellement à Weyburn. Le conseiller observe peu de changement dans le nombre de citoyens depuis 2014.

Par ailleurs, il précise que la municipalité a bien tiré son épingle du jeu grâce à l’industrie agricole très forte.

Selon les informations de Carl Sincennes