NOUVELLES
08/06/2017 15:57 EDT | Actualisé 08/06/2017 23:23 EDT

Le baseball se penche sur une accusation dont fait l'objet Addison Russell

CHICAGO — Le Baseball majeur se penche sur une accusation de violence conjugale dont fait l'objet l'arrêt-court Addison Russell, des Cubs de Chicago.

C'est ce qu'a fait savoir le porte-parole Patrick Courtney jeudi.

L'épouse de Russell, Melisa, a affiché mercredi sur Instagram une photo où le texte relié laisse croire qu'il l'a trompée.

Dans un autre affichage, un utilisateur appelé carlierreed, décrit par Melisa comme un ou une ami(e) proche, accuse Russell d'«abus physiques et psychologiques» à l'endroit de Melissa. Ces affichages ont été retirés.

«Toute allégation qui prétend que j'ai fait preuve d'abus à l'endroit de mon épouse est fausse et blessante. Pour le bien-être de ma famille, je n'émettrai aucun autre commentaire», a déclaré Russell dans un communiqué publié jeudi.

Parlant au nom du service de police de Chicago, Anthony Guglielmi a dit qu'il n'y a pas d'enquête en cours dans ce dossier.

Joueur étoile l'an dernier, Russell frappe pour une modeste moyenne de ,209 cette année, avec trois circuits et 19 points produits.

Son nom n'était pas inscrit au sein de l'alignement des Cubs en vue du premier d'une série de quatre matchs contre les Rockies du Colorado jeudi soir, au Wrigley Field.

«Hier soir, nous avons été informés d'une grave allégation affichée sur les médias sociaux au sujet d'Addison Russell, a annoncé la direction des Cubs. Nous sommes entrés en contact avec le Baseball majeur et, comme le prévoit le processus mis sur pied par le Baseball majeur, nous allons totalement collaborer avec le Bureau du commissaire alors qu'il recueille les informations pertinentes. Addison ne sera pas en uniforme ce soir pour lui permettre de passer à travers cette affaire.»