NOUVELLES
08/06/2017 14:30 EDT | Actualisé 09/06/2017 10:23 EDT

La victime de Roman Polanski témoignera pour l'abandon des poursuites

LOS ANGELES — La victime de Roman Polanski demandera à un juge de mettre un terme à la poursuite pour viol, a affirmé un avocat du cinéaste, jeudi.

Harland Braun a indiqué que Samatha Geimer comparaîtrait vendredi devant la Cour supérieure de Los Angeles, pour dire au juge que Roman Polanski avait été suffisamment puni pour son crime commis il y a une quarantaine d'années.

Le réalisateur est considéré comme un fugitif depuis qu'il s'est réfugié en France en 1978 après avoir plaidé coupable à des accusations de rapports sexuels illégaux avec une mineure aux États-Unis.

Roman Polanski craignait que le juge revienne sur sa parole et le condamne à une peine d'emprisonnement supérieure aux six semaines qu'il avait déjà purgées avant le prononcé de sa peine.

Mme Geimer, qui était âgée de 13 ans à l'époque, a réclamé l'abandon des poursuites à de nombreuses reprises, mais n'a jamais témoigné devant un tribunal à ce sujet.