NOUVELLES
08/06/2017 14:45 EDT | Actualisé 08/06/2017 23:24 EDT

La procureure générale du Venezuela s'oppose au projet de constituante de Maduro

CARACAS, Venezuela — La procureure générale du Venezuela, Luisa Ortega Diaz, s'est de nouveau distancée du gouvernement en exhortant la Cour suprême à annuler les procédures entreprises par le président Nicola Maduro pour réécrire la Constitution du pays et le peuple vénézuélien à rejeter le projet.

Brandissant une copie de la Constitution dans l'escalier de l'édifice abritant la Cour suprême, Mme Ortega Diaz a dit vouloir défendre la démocratie au Venezuela.

Selon elle, ce qui est en jeu est «l'intégrité des Vénézuliens».

Mme Ortega Diaz s'oppose au projet du président Maduro de convoquer une assemblée constituante pour réécrire la Constitution du pays. Selon elle, cela détruirait l'héritage laissé par l'ancien président Hugo Chavez. 

La procureure a commencé à se distancer du gouvernement Maduro en mars, lorsqu'elle a dénoncé une décision de la Cour suprême abolissant les pouvoirs du Parlement vénézuélien. Elle n'a pas cessé de dénoncer le projet de M. Maduro de convoquer une assemblée constituante sans passer par un référendum.

Le président a ordonné au Conseil électoral national de convoquer une assemblée constituante, prétendant en avoir le droit en vertu de la Constitution, une position que rejette l'opposition. Il a aussi proposé les règles de l'élection des membres de cette assemblée. Le Conseil, dont les membres sont majoritairement des partisans du président, a approuvé les requêtes de M. Maduro. Les élections doivent se dérouler en juillet.