NOUVELLES
08/06/2017 09:31 EDT | Actualisé 08/06/2017 09:40 EDT

L'Ukraine réaffirme son désir de rejoindre l'Otan

Le Parlement ukrainien a approuvé jeudi des amendements selon lesquels l'adhésion à l'Otan deviendra une priorité dans la politique extérieure de l'Ukraine, une décision qui risque d'augmenter un peu plus les tensions entre Kiev et Moscou.

"Pour nous, le moment est venu de déclarer clairement dans la législation ukrainienne le désir de l'Ukraine de rejoindre l'Otan", a déclaré avant le vote le président du Parlement, Anriï Paroubiï. Ces amendements ont été soutenus par 276 députés tandis que 25 se sont prononcés contre.

"Moscou examine traditionnellement les tentatives d'expansion de l'Otan vers nos frontière avec méfiance et inquiétude", a commenté le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, interrogé par les journalistes.

"Nous estimons que cela représente une menace pour notre sécurité et l'équilibre des forces dans la région eurasienne", a ajouté M. Peskov. Il s'est montré sceptique quant à cette adhésion, soulignant que l'Ukraine était "un pays où une guerre civile continue".

Le désir de Kiev d'adhérer à l'Otan risque de faire monter encore plus les tensions entre Moscou et Kiev, à couteaux tirés depuis l'annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée en 2014 suivie d'un conflit armé dans l'est de l'Ukraine entre rebelles prorusses et forces gouvernementales.

Cette semaine, le Monténégro est devenu le 29e Etat membre de l'Otan, au grand dam de Moscou qui considère toute extension de l'Otan comme un signe d'agression à son égard.

dg-vvl/tbm/fjb