NOUVELLES
08/06/2017 00:51 EDT | Actualisé 08/06/2017 01:02 EDT

Entente pour un rodéo à Montréal entre des plaignants et les organisateurs

MONTRÉAL — Des médias rapportent que la demande d'injonction qui visait à empêcher la tenue d'un rodéo, cet été, pendant les fêtes du 375e anniversaire de Montréal a été retirée.

Une entente à l'amiable aurait été conclue par les plaignants, le professeur d'université Alain Roy et un groupe d'étudiants, et les organisateurs du rodéo, les dirigeants du Festival western de Saint-Tite, en Mauricie.

Le texte du règlement à l'amiable devrait être présenté au tribunal au cours des prochains jours.

L'entente permettrait à Alain Roy d'observer les épreuves de rodéo en août à Montréal et en septembre à Saint-Tite et que des experts pourront examiner les animaux avant et après leur participation aux épreuves.

De plus, les deux parties demanderaient au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) de constituer un comité devant émettre des recommandations sur le bien-être des animaux lors des rodéos.