NOUVELLES
08/06/2017 03:33 EDT | Actualisé 08/06/2017 03:40 EDT

Conflit de Sabah en Malaisie: peine de mort pour neuf Philippins

Neuf Philippins membres d'un groupe armé qui avait fait irruption en Malaisie en 2013 et occupé une partie de Bornéo, lors d'un conflit meurtrier, ont été condamnés jeudi à la peine capitale par pendaison.

Environ 200 militants islamistes venus du sud des Philippines avaient alors pénétré dans le Sabah, l'un des deux Etats de Malaisie orientale sur l'île de Bornéo, à la suite d'un différend de longue date. Les Philippines ont toujours affirmé que le Sabah faisait historiquement partie du sultanat de Sulu, dans l'archipel du même nom aux Philippines.

Des affrontements entre islamistes et forces armées malaisiennes avaient fait au moins 70 morts, pour l'essentiel des rebelles, en l'espace d'un mois et demi.

L'an passé, LES neuf militants avaient été condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité, mais le parquet avait fait appel et réclamé la peine de mort, qui leur a été infligée jeudi.

"Cette peine me satisfait", a déclaré à l'AFP le vice-procureur, Wan Shaharuddin, à l'issue du procès.

"J'espère que cela va dissuader des (citoyens de) nations étrangères de faire irruption dans le Sabah et en Malaisie", a-t-il ajouté.

Réagissant à ces condamnations, les Philippines ont indiqué qu'elles demanderaient à la Malaisie de reconsidérer la peine de mort.

Quelque 800.000 Philippins vivent aujourd'hui dans l'Etat du Sabah, soit un quart de la population de cette région située à une courte distance de bateau du sud des Philippines.

skc/hg/bfi/pjl