DIVERTISSEMENT
07/06/2017 03:27 EDT | Actualisé 07/06/2017 03:27 EDT

Myriam Ségal se joint à Éric Duhaime au FM93

Davizro via Getty Images
Studio microphone with headphones and mixer background with blue and red lights live production. Elevated view

Le jeu de chaises musicales se poursuit entre le 98,5 FM et le FM93, mais Dame rumeur ne laisse pas durer le suspense bien longtemps.

Comme il a été évoqué à quelques reprises sur les réseaux sociaux hier, lorsqu’on a appris que Bernard Drainville remplacera sous peu Benoît Dutrizac au 98,5, c’est Myriam Ségal qui se joindra à Éric Duhaime à l’animation de l’émission du midi du FM93, dès le 14 août prochain, même date où Bernard Drainville entrera en poste dans son nouveau siège à Montréal.

Éric Duhaime en a lui-même fait l’annonce en primeur à son micro mercredi. Duhaime-Drainville deviendra donc Duhaime-Ségal à l’automne.

«Je suis très, très contente, Éric, de revenir à Québec, je suis contente de travailler avec toi, a déclaré Myriam Ségal au moment du grand dévoilement. J’espère juste que je vais être un peu plus tough que les deux derniers que tu as consommés (rires) Tu as l’air à consommer les co-animateurs!», a blagué la communicatrice, en faisant référence à ses prédécesseurs Bernard Drainville et Nathalie Normandeau.

«Je suis comme un fonctionnaire, les politiciens passent en avant de moi, et moi je reste là», a répliqué Éric Duhaime, avant de blaguer que Bernard Drainville est très triste de quitter la Vieille-Capitale pour embarquer dans le navire du 98,5.

Le cœur à deux endroits

Myriam Ségal est déjà chez elle au FM93, puisqu’elle y anime présentement la tribune du week-end, Que Québec se lève, et collabore à Bouchard en parle. Elle a précisé mercredi que le journaliste Paul-Raphaël Charron prendra la relève à Que Québec se lève, et que le rendez-vous hebdomadaire sera par la même occasion allongé. Myriam Ségal avait par ailleurs assuré l’intérim entre le départ de Nathalie Normandeau et l’arrivée de Bernard Drainville auprès d’Éric Duhaime.

Présentement établie au Saguenay, où elle enseigne au Cégep de Jonquière au programme Communication dans les médias, celle qui œuvre dans le monde de la radio depuis la fin des années 70 déménagera à Québec pour assurer ses nouvelles fonctions. Elle n’a pas caché qu’il s’agit pour elle d’un deuil de quitter l’enseignement, mais «le plaisir de faire de la radio quotidienne avec les gens de Québec, un auditoire qui est militant, qui est actif, qui a des choses à dire, moi, ça me passionne», a expliqué la dame.

«Et je me dis que mes étudiants du cégep de Jonquière, ça va rester mes étudiants quand même un peu. Ils peuvent m’appeler, et je vais probablement leur organiser des petites visites, et je vais probablement leur faire des petits cours par Skype. Je vais m’amuser», a lancé Myriam Ségal, qui a raconté sur les ondes avoir fait «[son] primaire à Jonquière, [son] secondaire à Québec, [son] cégep à Jonquière et [son] université à Québec».

Elle a ensuite animé 15 ans à la radio de Québec, 18 ans à la radio du Saguenay et, depuis cinq ans, elle partage son temps entre le Saguenay la semaine et Québec la fin de semaine. «La plupart de mes amis sont au Saguenay et ma famille est à Québec. Moi, j’ai un pied de chaque bord du Parc (des Laurentides), je connais les épinettes une par une dans le Parc!»

Quant à Éric Duhaime, il a révélé sur sa page Facebook, mardi soir, qu’il n’interviendra plus, l’an prochain, à Le Québec maintenant, l’émission de fin d’après-midi de Paul Houde, au 98,5. Ceci dit, il a mentionné que d’autres défis stimulants l’attendent et qu’il pourra en dire plus à ce sujet bientôt.