NOUVELLES
07/06/2017 06:28 EDT | Actualisé 07/06/2017 06:40 EDT

Ligue de diamant/Rome - De Grasse et les Kenyans à suivre

Andre De Grasse prêt à enflammer le 200 m, une bataille d'enfer entre Kényans sur le 3000 m steeple: la 4e étape de la Ligue de diamant, jeudi à Rome, promet de faire des étincelles à deux mois des Mondiaux de Londres (4-13 août).

Considéré à 22 ans comme l'un des plus sérieux prétendants à la succession d'Usain Bolt, De Grasse, 3e du 100 m et dauphin de la légende jamaïcaine sur le demi-tour de piste aux Jeux de Rio, sera compliqué à aller chercher, lui qui possède le meilleur temps de référence en 2017 parmi les engagés (20 sec 14).

Le Canadien, qui s'est donné pour objectif de travailler son départ d'ici aux Championnats du monde, retrouvera à Rome le médaillé de bronze de la distance aux JO-2016, le Français Christophe Lemaitre. Celui-ci pourra ainsi évaluer son niveau actuel sur la distance et devra faire beaucoup mieux que les 21 sec 22 réalisés le 21 mai pour être dans le coup. Si ses soucis à la cuisse gauche, qui ont retardé sa préparation, ne sont plus qu'un lointain souvenir, le temps est venu de soigner les chronos pour celui qui ambitionne de doubler 100 et 200 m aux Championnats du monde.

Le 3000 m steeple risque d'être l'autre temps fort du meeting avec un affrontement royal entre Kényans avec notamment le double champion olympique 2004-2012 Ezekiel Kemboi, son successeur Conseslus Kipruto, et le meilleur performeur de l'année Jairus Birech (8 min 10 sec 11), tout frais vainqueur à Marseille, samedi, devant le Français Mahiedine Mekhissi (3e).

Il y aura aussi du beau monde au 110 m haies avec le détenteur du record du monde, l'Américain Aries Merritt (12 sec 80), et l'Espagnol Orlando Ortega, 2e des Jeux Olympiques.

Au javelot, tous les yeux seront dirigés vers l'Allemand Thomas Rohler, devenu début mai à Doha, le 2e lanceur de tous les temps (93,90 m) derrière le mythe Tchèque Jan Zelezny.

Sans De Grasse et l'Américain Justin Gatlin, le 100 m pourrait se résumer à un affrontement entre le recordman d'Europe français Jimmy Vicaut et le nouveau bolide américain Ronnie Baker (23 ans), qui vient de dominer tous les favoris à Eugene.

Chez les dames, la Néerlandaise Daphne Schippers, vice-championne olympique du 200 m, sera à surveiller sur la ligne droite. Il faudra également avoir un oeil sur la perche avec un nouveau duel en perspective entre la N.1 à Rio la Grecque Ekaterini Stefanidi et sa dauphine américaine Sandi Morris, arbitré par la Néo-Zélandaise Eliza McCartney, ainsi que sur le 5000 m avec la recordwoman du 1500 m l'Ethiopienne Genzebe Dibaba.

kn/jcp