NOUVELLES
07/06/2017 00:56 EDT | Actualisé 07/06/2017 01:00 EDT

Le Hamas "choqué" que Ryad demande au Qatar de ne plus le soutenir

Le Hamas s'est dit mercredi "choqué" par l'appel de Ryad à son grand parrain le Qatar pour qu'il cesse de soutenir le mouvement islamiste palestinien, sur fond de crise dans le Golfe, notamment à propos du financement du "terrorisme".

"C'est une incitation à la haine contre le Hamas", a estimé le Hamas dans un communiqué, après que le ministre saoudien des Affaires étrangères a exhorté le Qatar à ne plus soutenir le mouvement islamiste, auquel Adel al-Jubeir reproche de "saper l'autorité" de l'Autorité palestinienne du président Mahmoud Abbas.

Le Hamas, considéré comme "terroriste" par les Etats-Unis, l'Union européenne et Israël, contrôle la bande de Gaza depuis 2007 et une quasi-guerre civile contre les forces de l'Autorité palestinienne qui venaient de le priver de sa victoire aux législatives.

Depuis, l'Autorité palestinienne à Ramallah, soutenue par l'Arabie saoudite, et le Hamas à Gaza, soutenu par le Qatar, restent à couteaux tirés.

Le Hamas a récemment perdu des alliés et parrains dans la région.

Il s'est ainsi brouillé avec le régime de Bachar al-Assad au début en 2011 de la guerre en Syrie.

Puis ses relations se sont gravement détériorées avec son voisin égyptien lorsque l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013. L'Egypte contrôle l'unique ouverture sur le monde des deux millions de Gazaouis qui ne soient pas aux mains d'Israël.

Depuis, les Frères musulmans, dont faisait partie M. Morsi et dont le Hamas est issu, a été déclaré mouvement "terroriste" dans plusieurs pays arabes.

Le Qatar assure une grande partie du financement de la reconstruction dans la bande de Gaza après les trois guerres menées par Israël depuis 2008 dans l'enclave palestinienne.

C'est notamment ce riche émirat gazier du Golfe qui paye régulièrement l'approvisionnement en fuel et en électricité des Gazaouis, que l'Autorité palestinienne refuse désormais de prendre en charge.

az-sbh/jlr/bpe