NOUVELLES
07/06/2017 06:08 EDT | Actualisé 07/06/2017 06:20 EDT

Le chef de la diplomatie iranienne en Turquie en pleine crise régionale

Le chef de la diplomatie iranienne est arrivé mercredi à Ankara où il devait être reçu par le président turc Recep Tayyip Erdogan, un déplacement annoncé à la dernière minute qui survient en plein séisme diplomatique dans le Golfe.

Javad Zarif devait rencontrer en fin d'après-midi M. Erdogan, ainsi que le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Cavusoglu, a déclaré à l'AFP un haut responsable turc qui a requis l'anonymat.

"Notre région connaît des événements inquiétants", a déclaré M. Zarif peu après son arrivée à Ankara, selon la presse turque, ajoutant que la Turquie et l'Iran devaient "échanger étroitement" sur ces "événements".

Les dirigeants turcs s'entretiendront avec M. Zarif des "relations bilatérales et des dossiers régionaux, dont la Syrie", a dit le responsable turc.

Ce déplacement survient au moment où le Golfe est secoué par une grave crise diplomatique entre le Qatar et l'Arabie saoudite et ses alliés et quelques heures après un double attentat à Téhéran revendiqué par le groupe Etat islamique (EI).

"Cette attaque va davantage renforcer la détermination de notre peuple à faire face au terrorisme", a dit M. Zarif, cité par les médias turcs.

La Turquie et l'Iran, deux rivaux régionaux historiques aux rapports complexes, sont par ailleurs des acteurs clés du conflit en Syrie et ont parrainé, avec la Russie, un accord de cessez-le-feu dans ce pays.

Ankara soutient l'opposition qui cherche à renverser le président syrien Bachar al-Assad, lui-même appuyé par Téhéran.

raz-gkg/lsb/bds