NOUVELLES
07/06/2017 01:57 EDT | Actualisé 07/06/2017 02:00 EDT

La Chine dénonce un rapport américain sur son expansion militaire

La Chine a dénoncé mercredi un rapport du Pentagone affirmant que Pékin envisage d'étendre son influence militaire en construisant des bases à l'étranger dans des pays comme le Pakistan.

Le rapport du ministère américain de la Défense affirmait mardi que la Chine avait dépensé 180 milliards de dollars l'an dernier pour son armée, un chiffre largement supérieur à celui avancé par Pékin (140 milliards).

"La Chine va très probablement chercher à établir de nouvelles bases militaires dans des pays avec lesquels elle entretient depuis longtemps des relations amicales et des intérêts stratégiques similaires, comme le Pakistan, et qui ont par le passé accueilli des armées étrangères", a estimé le Pentagone.

En réponse, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a déclaré que Pékin était "fermement opposé" à certains aspects du rapport.

Le Pentagone "se livre à des propos irresponsables sur le développement de la défense nationale de la Chine au mépris des faits", a-t-elle dénoncé. A propos du Pakistan, elle a assuré que "la coopération amicale" avec ce pays n'était dirigée "contre aucune tierce partie".

Dans le cadre de son projet d'infrastructure des "Nouvelles routes de la soie", la Chine construit un axe routier entre sa frontière occidentale et le port pakistanais de Gwadar, sur la mer d'Arabie.

L'Inde a protesté contre ce "corridor économique" qui traverse une partie du Cachemire, une région revendiquée par New Delhi.

En Afrique, la Chine a commencé l'an dernier à édifier sa première base militaire à l'étranger, à Djibouti, pays qui accueille déjà des bases américaine et française.

Du point de vue du Pentagone, cette installation, "qui s'ajoute à des visites régulières de la flotte chinoise dans des ports étrangers, reflète et amplifie l'influence croissante de la Chine, qui augmente la portée de ses forces armées".

yan/bar/jug/roc