NOUVELLES
07/06/2017 07:13 EDT

L'organisme qui chapeaute les arts en Alberta célèbre ses 15 ans d'histoire

Le Regroupement artistique francophone de l'Alberta (RAFA) célèbre son 15e anniversaire cette semaine à Edmonton.

Le RAFA représente six secteurs dans le monde des arts et de la culture chez les francophones de la province, c’est-à-dire, la chanson, le théâtre, les arts visuels, les arts médiatiques, les arts littéraires et la danse.

C'est sous le thème 15 ans de Voix à l’unisson! que se déroule la rencontre provinciale.

Depuis ses débuts en 2002, l’organisme a su compter sur un nombre grandissant de membres.

Si au début une vingtaine de personnes se retrouvaient autour de la table à l’occasion de sa première Assemblée générale annuelle, le développement des réseaux dans la province réunira plutôt une centaine de membres en 2017.

Employée depuis 2006, la directrice générale Sylvie Thériault dresse un bilan très positif quant à la santé de la formation albertaine incorporée en 2002.

Elle-même témoignait du désir du RAFA de compter des membres en région, siègeant d’abord au conseil d’administration en tant que représentante de la région de Bonnyville et Cold Lake.

On m’a invitée à représenter le secteur de la diffusion et de la production alors que j’étais dans la région de Bonnyville et Cold Lake.

Sylvie Thériault, directrice générale

L’organisme s’enorgueillit de ses succès comme en font foi les résultats observés.

On a choisi de travailler à la professionnalisation et à la promotion des artistes d’ici. On a développé des outils qui appuient les artistes.

Sylvie Thériault, directrice générale

Ce carrefour des arts constitue aussi l’occasion de remettre ses prix d’excellence, au nombre de trois cette année. Il y a le prix Sylvie Van Brabant visant à souligner l’excellence en création artistique de même que le prix Martin Lavoie pour l’excellence en promotion artistique.

S’ajoute cette année le tout nouveau prix Envol, qui entend reconnaître un artiste en émergence ou à mi-carrière qui s’est démarqué de façon exceptionnelle durant la dernière année.

Le porte-parole des arts et des artistes note l’augmentation de près de 30 % des spectacles produits en Alberta cette année en plus d’une augmentation de plus de 100 % du nombre de spectateurs.

Raphaël Freynet, le président de l’organisme, est lui-même une histoire à succès du RAFA. Il a en effet remporté le prix de l’Enregistrement francophone de l’année pour son tout premier album Le monde à voir, au Western Canadian Music Awards en 2011.

Le RAFA aura su l’aider à surmonter l’isolement que ressentent les artistes.

Le RAFA m’a beaucoup appuyé dans mon cheminement, presque à ses débuts. Nous voilà 15 ans plus tard, et on a maintenant une base solide.

Rapaël Freynet, le président du RAFA

Pour les artistes, l’organisme offre des services d’accompagnement, de la formation et du mentorat, entre autres.

À son tour Raphaël Freynet se sent interpelé.

J’ai décidé de redonner à cette communauté afin de contribuer au développement de la scène musicale et artistique en Alberta.

Raphaël Freynet, le président du RAFA

Le président et la directrice générale unissent leur voix en exprimant le désir pour l’organisme de s’adonner au développement des services des nouveaux arrivants au sein de l’organisme.

C’est grâce à un programme de communauté artistique diversifiée créé l'an dernier, qu’on entend y arriver.

Le forum des arts et de la culture du RAFA se déroule les 8 et 9 juin dans le quartier francophone à Edmonton.