NOUVELLES
07/06/2017 06:50 EDT | Actualisé 07/06/2017 07:00 EDT

Kazakhstan: l'ex-banquier Abliazov condamné à 20 ans de prison par contumace

Un tribunal du Kazakhstan a condamné mercredi l'oligarque Moukhtar Abliazov à 20 ans de prison ferme pour de gigantesques détournements de fonds, en l'absence de cet ancien banquier, réfugié en France.

M. Abliazov et ses trois co-accusés ont été reconnus coupables d'avoir détourné des milliards de dollars quand celui-ci était à la tête de la banque BTA, qui a déposé plusieurs plaintes contre lui.

Ancien ministre du président kazakh Noursoultan Nazarbaïev tombé en disgrâce à la fin des années 1990, Moukhtar Abliazov a passé 14 mois dans les prisons kazakhes et vu sa banque nationalisée.

L'oligarque, également recherché pour divers délits en Russie et en Ukraine, a toujours démenti ces accusations. Il se trouve en exil en France mais ses co-accusés, parmi lesquels un ancien associé ayant été extradé de Turquie vers le Kazakhstan en janvier, étaient présents au procès.

Un de ses co-accusés a été condamné à 15 ans de prison, tandis que les deux autres ont reçu 5 ans avec sursis chacun.

Arrêté en juillet 2013 en France sur la Côte d'Azur, l'ex-banquier est sorti de prison en décembre 2016 après une décision du Conseil d'Etat, la plus haute autorité administrative française, qui a annulé son extradition vers la Russie, où il est également recherché.

L'ex-banquier a ensuite annoncé la création prochaine, depuis Paris, d'une "initiative politique" visant à rassembler les opposants à Noursoultan Nazarbaïev, le président kazakh au pouvoir depuis l'indépendance du pays en 1991.

dr-cr/pop/mp/mdr