NOUVELLES
07/06/2017 10:49 EDT | Actualisé 07/06/2017 10:49 EDT

Halep au terme d'un improbable scénario

La Roumaine Simona Halep a renversé une situation en apparence désespérée contre l'Ukrainienne Elina Svitolina pour décrocher son billet pour les demi-finales de Roland-Garros, mercredi.

En retard 3-6 et 1-5, la quatrième joueuse mondiale a aligné cinq jeux de rang pour relancer le débat et finalement enlever la deuxième manche in extremis, après avoir sauvé une balle de match.

Pendant plus d'une manche et demie, Svitolina, la joueuse en forme du début de saison (quatre titres), a eu la mainmise sur la partie. Jusqu'à servir une première fois pour une place en demi-finale à 5-2, elle a assommé Halep de coups gagnants, à la fois puissants et précis.

Dos au mur, la petite Roumaine (1,67 m) est revenue dans la rencontre après être passée à deux points de la défaite sur son service à 5-3, 0-30.

Elle n'était pas encore tirée d'affaire pour autant : quatre balles de manche manquées plus tard (à 6-5), elle sauvait une balle de match dans le bris d'égalité avant de conclure à sa cinquième occasion.

Lors de la manche ultime, Svitolina (no 5), écoeurée, a complètement lâché prise et Halep a facilement achevé sa remontée pour signer une victoire de 3-6, 7-6 (8/6) et 6-0.

« C'était dur, a admis Halep. Elle jouait très bien. Je ne sais pas trop comment je suis revenue. J'ai été un peu chanceuse sur la dernière balle de la deuxième manche avec ce filet en ma faveur. »

« J'ai été forte mentalement, je n'ai jamais abandonné et c'est pourquoi j'ai gagné », a déclaré la Roumaine de 25 ans.

Halep rejoint ainsi le carré d’as des Internationaux de France pour la seconde fois de sa carrière. En 2014, elle s’était qualifiée pour la finale où elle s’était inclinée contre Maria Sharapova.

Halep se mesurera à la deuxième tête de série du tournoi au prochain tour, Karolina Pliskova, bourreau de la favorite de la foule, la Française Caroline Garcia, en deux manches de 7-6 (7/3), 6-4.

L'autre demi-finale opposera la surprenante Suissesse Timea Bacsinszky à la jeune Lettone Jelena Ostapenko qui célèbrera son 20e anniversaire de naissance sur le central Philippe-Chatrier jeudi.