NOUVELLES
07/06/2017 14:34 EDT | Actualisé 07/06/2017 19:04 EDT

Grève à l'usine de Sleeman-Unibroue à Chambly

Quelque 80 travailleurs de l'usine Sleeman-Unibroue à Chambly ont déclenché la grève, mercredi matin, après la rupture de leurs négociations avec l'employeur.

Les travailleurs, membres de la section locale 931 du Syndicat des Teamsters, affilié à la FTQ, avaient rejeté la dernière offre patronale à 93 %, samedi dernier. Et c'est à 90 % qu'ils avaient voté, le 13 mai dernier, pour un mandat de grève à être déclenché au moment opportun.

Parmi les points en litige, on note le respect de l'ancienneté et les heures supplémentaires.

Au cours d'une entrevue avec La Presse canadienne, le directeur des relations publiques du syndicat, Stéphane Lacroix, a fait état d'un climat de travail malsain, qui s'est traduit par le dépôt de 200 griefs au cours des derniers mois.

Des négociations ont déjà eu lieu en présence d'une conciliatrice, en vain.

L'usine Sleeman-Unibroue de Chambly fait l'embouteillage de plusieurs marques de bières, comme la Maudite, la Fin du monde et la Blanche de Chambly, en plus des produits Sleeman et Sapporo.