NOUVELLES
07/06/2017 12:38 EDT | Actualisé 07/06/2017 12:40 EDT

Crise dans le Golfe: Macron appelle Téhéran, Doha et Ryad à "poursuivre" le dialogue

Le président français Emmanuel Macron s'est entretenu mercredi avec les dirigeants qatari, iranien et saoudien qu'il a appelés à "poursuivre" le dialogue pour désamorcer la grave crise qui oppose Doha à ses voisins du Golfe, a-t-on appris auprès de l'Elysée.

Il s'est ainsi entretenu séparément avec l'émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, le président iranien Hassan Rohani et le roi Salmane d'Arabie Saoudite.

A ses interlocuteurs, Emmanuel Macron "a rappelé son attachement à préserver la stabilité dans la région et à lutter sans ambiguïté contre le terrorisme et le financement de tout type de mouvement terroriste".

Il a également "invité toutes les parties prenantes à poursuivre (...) le dialogue", a enchaîné la présidence française.

L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis ont accentué mercredi la pression sur le Qatar, trois jours après avoir rompu leurs relations avec leur partenaire du Golfe.

Ils exigent que Doha réintègre le consensus régional sur les sujets sensibles des mouvements islamistes radicaux et des liens avec l'Iran chiite, grand rival du royaume saoudien sunnite dans la région.

M. Macron s'était déjà entretenu mardi avec l'émir du Qatar, le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui soutient le petit émirat ainsi que le prince héritier d'Abou Dabi, Mohammed Bin Zayed.

Toujours selon l'Elysée, il poursuivra cette médiation dans les prochains jours.

Au cours de son échange avec Hassan Rohani, le président français a "présenté ses condoléances" aux familles des victimes des attentats revendiqués par le groupe Etat islamique qui ont fait 13 morts mercredi à Téhéran.

Evoquant par ailleurs la situation au Yémen et en Syrie, Emmanuel Macron a rappelé a son homologue iranien les "lignes rouges" évoquées avec le président russe Vladimir Poutine, soutien du régime de Damas tout comme Téhéran, promettant d'être "intraitable avec ceux qui utilisent des armes chimiques".

ha/cls