NOUVELLES
07/06/2017 15:06 EDT | Actualisé 07/06/2017 15:20 EDT

Bill Cosby a admis être "un homme malade" (mère de la victime)

Bill Cosby a admis être "un homme malade" à la mère d'Andrea Constand, dont les accusations d'agression sexuelle lui valent aujourd'hui un procès, présentant ses excuses aux deux femmes, a expliqué mercredi Gianna Constand à l'audience.

L'acteur américain aurait avoué cette pathologie sexuelle lors d'une conversation téléphonique de plus de deux heures avec Andrea Constand et sa mère, début 2005, soit un an environ après l'agression présumée, a raconté Gianna Constand.

"J'aurais aimé l'avoir enregistrée", a expliqué la mère de l'ancienne basketteuse qui assure avoir été victime d'attouchements de la part du créateur du "Cosby Show", à son domicile début 2004.

Lors de la conversation, Bill Cosby aurait raconté en détail cette soirée, admettant avoir donné à Andrea Constand des pilules et lui avoir touché la poitrine et le sexe, ce qu'entendait Gianna Constand pour la première fois.

La victime présumée lui avait juste dit avoir été "violée" par le célèbre comédien, sans en dire plus.

Selon la mère d'Andrea Constand, Bill Cosby a cherché, durant cet échange téléphonique, à lui faire "croire que c'était consensuel", à "essayer de (la) manipuler". "Il a admis être un homme malade", a-t-elle toutefois ajouté.

Toujours selon Gianna Constand, l'humoriste aurait proposé de prendre en charge d'éventuels frais liés à une thérapie.

"La seule chose que je voudrais de vous, ce sont des excuses", a-t-elle dit avoir répondu.

Bill Cosby aurait alors dit: "je m'excuse auprès d'Andrea et auprès de vous, maman".

Après une heure d'audition, Gianna Constand a fini par craquer, se prenant le visage dans la main de longs instants, pour cacher ses larmes.

"Elle le voyait comme un père", a-t-elle dit au sujet de sa fille, et "il l'a trahie".

tu/elc