NOUVELLES
07/06/2017 07:19 EDT | Actualisé 07/06/2017 07:40 EDT

Berlin condamne les attentats de Téhéran

Le chef de la diplomatie allemande, Sigmar Gabriel, a condamné "de la façon la plus ferme" les attentats qui ont fait 12 morts mercredi à Téhéran et qui ont été revendiqués par le groupe État islamique (EI).

"Une fois de plus, des criminels sans scrupules ont entraîné des innocents dans la mort", a déclaré dans un communiqué M. Gabriel, condamnant "de la façon la plus ferme les attaques" contre le Parlement et le mausolée de l'imam Khomeiny dans la capitale iranienne.

"Nous adressons nos condoléances aux familles des victimes. Nous espérons que les nombreux blessés seront bientôt guéris", a poursuivi Sigmar Gabriel.

Des hommes armés et des kamikazes ont attaqué mercredi le Parlement et le mausolée de l'imam Khomeiny à Téhéran, les premières attaques revendiquées par l'EI, une organisation extrémiste sunnite, en Iran, un pays chiite.

dsa/alf/ib