POLITIQUE
06/06/2017 03:50 EDT

Michael Applebaum libéré sous conditions

La Presse canadienne/Ryan Remiorz

Reconnu coupable de huit chefs d'accusation de fraude contre le gouvernement, d'abus de confiance et de complot, l'ex-maire de Montréal par intérim Michael Applebaum a été libéré mardi au sixième de sa peine.

M. Applebaum a été condamné, le 30 mars dernier, à 12 mois de prison et 2 ans de probation.

Dans un rapport dont Radio-Canada a obtenu copie, la Commission des libérations conditionnelles du Canada estime que l'ex-maire a un risque de récidive faible, voire nul.

Entre autres conditions, Michael Applebaum devra faire au moins 20 heures de bénévolat par semaine. Il a indiqué qu'il avait l'intention de retourner chez lui, de prendre soin de sa famille, notamment de sa mère âgée, et de travailler à nouveau.

Celui qui a dirigé la Ville de Montréal par intérim, en 2012 et 2013, a commis ses crimes entre 2006 et 2012, au moment où il était le maire de l'arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce. Michael Applebaum est l'instigateur d'un système de pots-de-vin pour lequel son degré de responsabilité est élevé.

Alors qu'il n'avait pas témoigné à son procès, le rapport indique qu'il a reconnu certains faits durant sa détention.

Il a dit avoir accepté des dons illégaux en argent lors de collectes de fonds. Michael Applebaum a aussi reconnu sa responsabilité dans les gestes posés par son ancien chef de cabinet, Hugo Tremblay.

Avec des informations de Geneviève Garon

LIRE AUSSI:

» Michael Applebaum condamné à 12 mois de prison ferme (VIDÉO)

» Michael Applebaum ne portera pas sa peine en appel

» Michael Applebaum reconnu coupable de 8 des 14 chefs d'accusation (VIDÉO)

VOIR AUSSI:

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!