BIEN-ÊTRE
06/06/2017 04:45 EDT | Actualisé 06/06/2017 04:47 EDT

Cinq conseils pour réussir la culture des fines herbes

petrenkod via Getty Images
Woman holding a box with plants in her hands in garden center. Close up

« Aujourd'hui, on a compris en jardinage que les herbes aromatiques avaient un pouvoir insectifuge. Si on les répartit un peu partout dans le jardin, à cause de leur forte fragrance, elles vont réussir à brouiller le système de repérage des ravageurs », explique Yves Gagnon, un pionnier du jardinage écologique au Québec.

Il offre ses conseils pour obtenir de meilleures fines herbes au micro de l'émission On n'est pas sorti de l'auberge diffusée sur ICI Première.

1- Opter pour les alliances. Le chou est victime de plusieurs ravageurs, donc à ses côtés on plante de la sarriette, de la sauge ou du thym. Avec les tomates, on plante du basilic et du persil. « Attention, le basilic peut atteindre 75 cm et nuire à la circulation d’air », précise Yves Gagnon qui utilise plutôt le persil à la base des plants de tomates.

2- Entretenir ses herbes aromatiques. Les fines herbes sont assez tolérantes, mais il faut couper certaines fleurs et cueillir les feuilles les plus développées pour laisser les autres pousser. « On pince le basilic quand on commence à observer un début de floraison. »

3- Éviter les engrais chimiques; préférer du compost.

4- Récolter les fines herbes en plein soleil, quand il y a le moins d’eau possible.

5- Utiliser un déshydrateur pour les faire sécher et ainsi les conserver plusieurs mois.

Yves Gagnon suggère une jardinière de fines herbes de base : du thym, de la sauge, de l’origan grec, de la ciboulette, du persil, de la sarriette, du basilic pourpre et de Gênes ainsi que de la coriandre.

VOIR AUSSI :

Les bienfaits des herbes et des épices