NOUVELLES
02/06/2017 05:02 EDT

Voir la vie en vert avec le Festival Musique du Bout du Monde

Le Festival Musique du Bout du Monde a profité de la Journée de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, où tous sont invités à se vêtir en bleu, pour annoncer la couleur de sa prochaine édition: elle sera verte.

Un texte de Joane Bérubé

Depuis ses tout débuts, avec ses spectacles aux aurores dans le décor flamboyant de Cap-Bon-Ami, le festival s’était donné un air grande nature.

C’était en vérité presque incontournable quand on a pour plateau la baie de Gaspé et pour arrière-scène le parc Forillon.

C’est dans cet écrin magique que les festivaliers pourront entendre cette année les Alex Cuba, Gregory Charles, Yann Perreau, Valaire, la Chiva Gantiva et Tiken Jah Fakoly. C’est Chloé Sainte-Marie qui accueillera les lueurs de l’aube, au bord du cap, au petit matin du dimanche 13 août.

Les festivaliers auront pu auparavant entendre Fred Fortin sur la scène Loto-Québec et des groupes musicaux tels que The Gaspé Project, Whakatopu Kotahi, Ilam, Bombolessé, Bandidas et Elephant Stone.

D’autres se seront perdus dans les bars et les méandres des Nuits chaudes du Bout du Monde.

Et pourquoi, cette année, la couleur verte? C’est en partie pour le périple qu’entend effectuer l’homme d’affaires Alexandre Taillefer de Montréal à Gaspé, en voiture électrique. L'homme d'affaires s'associe ainsi au festival.

Le geste vise à promouvoir l’utilisation des véhicules électriques et la mise en œuvre d’initiatives écoresponsables, mais, avoue le porte-voix du festival, l’animateur Phlippe Fehmiu, c'est aussi beaucoup pour entendre Tiken Jah Fakoly.