NOUVELLES
01/06/2017 22:18 EDT | Actualisé 01/06/2017 22:40 EDT

Vietnam: un vaste réseau de drogue démantelé

La police vietnamienne a démantelé un immense réseau de drogues, qui possédait de nombreux laboratoires mobiles de fabrication d'ecstasy dans le pays, et confisqué pour plus de 8,8 millions de dollars de marchandises, dans un coup de filet "historique".

Quinze personnes ont été arrêtées, y compris l'homme soupçonné d'être à la tête du gang Van Kinh Duong, qui utilisait les réseaux sociaux et notamment les vidéos en direct pour surveiller les différents laboratoires qui ne cessaient de changer de localisation, ont expliqué les journaux officiels vendredi.

Ces labos étaient utilisés pour la fabrication d'ecstasy et d'autres drogues de synthèse.

La police a confisqué plus de 500.000 pilules d'ecstasy, 120 kilos de poudre non identifiée, représentant 8,8 millions de dollars (7,8 millions d'euros). Quelque 450.000 dollars en liquide ont également été découverts dans une cache à Ho Chi Minh-Ville, la capitale économique du pays situé dans le sud.

Les pilules étaient transportées de Ho Chi Minh à Hanoi dans des valises contenant 5.000 pilules pesant au total 50 kilos, rapportent les médias officiels.

Un agent de police de Ho Chi Minh-Ville, qui a souhaité rester anonyme, a expliqué à l'AFP que le groupe était sous surveillance depuis une année. Il s'agit d'après lui qu'un coup de filet "historique" pour le pays en matière de lutte contre le trafic de drogues.

Le Vietnam possède l'une des lois les plus sévères au monde en la matière: toute personne reconnue coupable d'avoir plus de 600 grammes d'héroïne, ou plus de 20 kilogrammes d'opium risque la peine de mort.

Cette semaine, cinq trafiquants d'héroïne ont été condamnés à mort pour avoir exporté 102 kilogrammes de drogues au Vietnam en provenance du Laos.

tmh-jv/tib/ia