NOUVELLES
02/06/2017 16:08 EDT

Le Salon du livre de l'I.-P.-É est en branle

Le Centre Belle-Alliance de Summerside est pris d'assaut par le Salon du livre jusqu'au 3 juin.

C’est l’ancien enseignant au primaire depuis 1979 et chargé de cours à l'Université de Sherbrooke pendant plusieurs années, Yvon Nadon, qui agira à titre d’ambassadeur du Salon du livre cette année.

Les gens de l'Île-du-Prince-Édouard sont des amis, j’ai travaillé de façon serrée avec les enseignants ici. Recevoir une invitation comme ça d’une communauté si admirable et dynamique, ça fait plaisir...

Yvon Nadon, ambassadeur du Salon du livre de l'Île-du-Prince-Édouard

Parmi les activités au programme cette année on compte une conférence avec la journaliste et écrivaine Lucie Pagé, connue pour ses livres sur l’Afrique du Sud ; une présentation de la collection et série télévisée « Victor Lessard » et un atelier avec l’auteur, l’enseignante, et la spécialiste en marionnette Chantal Duguay-Mallet, en plus de plusieurs autres rencontres.

L’ambassadeur Yvon Nadon a écrit de nombreux articles sur la littérature jeunesse. Il a également signé deux histoires entourant le thème de la mort avec les enfants: Mon chien Gruyère et Ma maman du photomaton.

Selon lui, l’intérêt des jeunes pour la lecture est croissant.

« C’est mieux qu’avant. Notre regard est parfois négatif par rapport aux écoles. On se fait dire que les enfants écrivent moins bien qu’avant, qu’ils performent moins bien qu’avant. C’est un regard générationnel. Moi, ce que je vois ce sont des choses extraordinaires ».

Monsieur Nadon souligne qu’un adulte sur deux, au Québec, arrête de lire après avoir terminé ses études. Il remarque que la communauté francophone de l'Île-du-Prince-Édouard est un exemple à suivre puisqu’elle valorise clairement le discours littéraire dans les écoles.