NOUVELLES
02/06/2017 19:34 EDT | Actualisé 02/06/2017 19:40 EDT

LE MONDE EN BREF DU SAMEDI 3 JUIN

Voici le Monde en bref du samedi 3 juin à 03h30 GMT:

WASHINGTON - Isolée sur la scène internationale, l'administration Trump a défendu vendredi son retrait de l'accord de Paris sur le climat, s'en prenant aux Européens, accusés de vouloir affaiblir l'économie américaine, et aux "exagérateurs du climat".

NEW YORK - Des dizaines d'élus, de puissants chefs d'entreprises comme Michael Bloomberg et d'influents membres de la société civile se sont mis vendredi en ordre de bataille pour lutter contre le changement climatique, bien décidés à contrecarrer les effets du retrait de l'accord de Paris annoncé par Donald Trump.

BRUXELLES - L'UE et la Chine ont annoncé vendredi à Bruxelles qu'elles allaient intensifier leur coopération en matière de lutte contre le changement climatique, au lendemain de la décision de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l'accord de Paris.

SAINT-PETERSBOURG (Russie) - Le président russe Vladimir Poutine s'est refusé vendredi à condamner Donald Trump pour sa décision de quitter l'accord de Paris sur le climat, appelant à un "travail en commun" avec le président américain pour arriver à un accord.

NEW DELHI - L'Inde reste engagée dans l'accord de Paris sur le climat, a déclaré vendredi à New Delhi le ministre de l'Environnement Harsh Vardhan, au lendemain de l'annonce du retrait des Etats-Unis de cet accord par le président Donald Trump.

SAINT-PETERSBOURG (Russie) - "On ne peut pas arrêter" la lutte contre le réchauffement climatique, a prévenu vendredi le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, appelant tous les pays à "rester engagés" dans les accords de Paris malgré l'annonce par Donald Trump de la sortie des Etats-Unis.

NATIONS UNIES - Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté vendredi une résolution qui sanctionne 14 responsables nord-coréens, dont le chef présumé des services d'espionnage, et 4 entités, en réponse à la poursuite par la Corée du Nord de son programme d'armement.

WASHINGTON - Les Etats-Unis exigent depuis la fin mai de demandeurs de visas, quelle que soit leur nationalité, des informations sur leur identité et leurs comptes sur les réseaux sociaux, dans un contexte de durcissement de la politique migratoire américaine.

DUBLIN - Leo Varadkar, 38 ans, métis et homosexuel, a été désigné vendredi chef du parti irlandais de centre-droit Fine Gael, et deviendra Premier ministre du pays dans dix jours.

MANILLE - Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué vendredi l'attaque d'un casino à Manille, où 37 personnes sont mortes par suffocation au cours de la nuit, dans un incendie provoqué par un homme armé qui s'est ensuite suicidé.

YAOUNDE - Au moins neuf civils ont été tués vendredi dans un double attentat suicide à Kolofata dans l'extrême-nord du Cameroun, près du Nigeria, selon le gouverneur de la région, qui en rend responsable le groupe jihadiste nigérian Boko Haram.

KABOUL - Quatre personnes ont été tuées vendredi lors d'affrontements entre les forces de l'ordre et une foule en colère exigeant la démission du gouvernement afghan après le sanglant attentat qui a frappé Kaboul mercredi.

COLOGNE (Allemagne) - Le spationaute français Thomas Pesquet est arrivé samedi matin à Cologne, où il doit se rendre au Centre européen des astronautes, après une mission de près de 200 jours à bord de l'ISS et un atterrissage vendredi à bord d'un vaisseau Soyouz, avec le cosmonaute russe Oleg Novitski, dans les steppes du Kazakhstan

SAINT-PETERSBOURG (Russie) - Vladimir Poutine a demandé vendredi que cessent les accusations d'ingérences russes dans l'élection de Donald Trump, qui ne présentent "rien de concret" mais entravent tout rapprochement avec Washington au moment où le Kremlin cherche à attirer les investissements étrangers.

BERLIN - Le festival de musique "Rock am Ring", le plus important du genre en Allemagne, a été évacué vendredi soir en raison d'une "menace terroriste", moins de deux semaines après l'attentat de Manchester contre une salle de concert qui a fait 22 morts.

BRUXELLES - Un Belge de 30 ans, Yassine Atar, arrêté dans la foulée des attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles, a également été inculpé dans le cadre du volet belge de l'enquête sur les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, a annoncé vendredi le parquet fédéral belge.

Une source proche de l'enquête a confirmé qu'il s'agissait du frère d'Oussama Atar, toujours en fuite et considéré comme un des coordinateurs depuis la Syrie des attentats à Bruxelles (32 morts) et Paris (130 morts).

JERUSALEM - Des dizaines de milliers de Palestiniens se sont pressés sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem placée sous haute protection policière israélienne pour prendre part à la première prière du vendredi du mois musulman sacré de ramadan.

KIEV - Le commandant tchétchène d'un bataillon de volontaires combattant les séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine a été blessé par balle à Kiev par un homme se faisant passer pour un journaliste du quotidien français Le Monde, a indiqué la police vendredi.

ROTTERDAM (Pays-Bas) - La justice néerlandaise a autorisé vendredi le prélèvement ADN réclamé par une vingtaine de Néerlandais nés d'une fécondation in vitro (FIV) sur l'ancien directeur d'une banque de sperme récemment décédé, qu'ils soupçonnent d'être leur père biologique.

burs-ple/plh