NOUVELLES
02/06/2017 15:17 EDT | Actualisé 02/06/2017 15:24 EDT

La facture des Jeux olympiques de Tokyo sera beaucoup plus salée que prévue

Organiser des Jeux olympiques coûte bien plus cher que ce qu'on promet aux contribuables. Nouvelle preuve: le coût des Jeux d'été 2020 de Tokyo qui sera presque du double des estimations initiales, même après d'importants efforts de réduction de coûts.

L'une des raisons principales de ces gonflements de coûts est que les villes excluent d'importantes sommes associées aux frais connexes quand elles présentent leur dossier de candidature au Comité internationale olympique.

Les coûts présentés dans ces documents ne comprennent que les éléments principaux, comme les sites de compétitions, afin que les candidatures puissent se comparer facilement. Les frais d'architecture, de sécurité, de transport et autres sont en majeure partie exclus.

Il s'agit d'une pratique répandue, mais bien des contribuables ignorent que les coûts présentés sont incomplets et que la facture réelle sera bien plus élevée.

Le comité organisateur des Jeux de Tokyo a indiqué cette semaine que cette facture s'élève maintenant à 17 milliards de dollars. Quand les Jeux ont été attribués à Tokyo, en septembre 2013, on parlait plutôt de 8,9 milliards $.

En comparaison, les Jeux de Londres, d'abord estimés à 8,75 milliards $, ont en fait coûté 25,7 milliards, $, soit près du triple.

L'augmentation des coûts de construction au Japon ainsi que l'ajout de cinq disciplines après que la capitale nippone eut obtenu les JO 2020 ont contribué à faire gonfler la facture. Mais en grande partie, les augmentations sont dues à des coûts qui ne sont pas liés à la construction.