NOUVELLES
02/06/2017 09:02 EDT | Actualisé 02/06/2017 11:09 EDT

L'économie américaine a créé 138 000 emplois en mai

Les employeurs américains ont ralenti leurs embauches en mai en ne créant que 138 000 emplois. Mais cette plus faible création d'emplois a été suffisante pour faire reculer le taux de chômage.

Le département américain du Travail a indiqué que le taux de chômage avait reculé à 4,3 pour cent le mois dernier, comparativement à 4,4 pour cent le mois précédent.

Les embauches des mois d'avril et mars ont été révisées à la baisse d'un nombre combiné de 66 000 emplois. La moyenne du nombre de nouveaux emplois est de 121 000 pour les trois derniers mois, ce qui représente une décélération par rapport à la moyenne mensuelle de 181 000 nouveaux emplois pour les 12 derniers mois.

Les entreprises de la restauration et des soins de santé ont affiché de solides gains au chapitre de l'emploi. Les services alimentaires ont accueilli 30 300 nouveaux travailleurs, tandis que les soins de santé ont vu 24 300 nouveaux emplois. Le secteur de la construction a créé 11 000 emplois.

Mais les secteurs de la fabrication, du commerce de détail et des gouvernements ont perdu des travailleurs le mois dernier.

Malgré le ralentissement du marché de l'emploi le mois dernier, l'économie américaine tourne ni trop rapidement ni trop lentement, et sa croissance se maintient à un taux annuel de deux pour cent. Peu d'économistes s'attendent à voir un nouveau ralentissement de sitôt, notamment parce que la reprise a été soutenue mais éreintante, et qu'elle comporte peu de signes du genre de surchauffe qui entraîne généralement une récession.