NOUVELLES
02/06/2017 06:21 EDT | Actualisé 02/06/2017 15:23 EDT

Des policiers ont effectué une descente dans les locaux du Dynamo de Moscou

MOSCOU — Des policiers ont effectué une descente au quartier général de l'équipe de hockey du Dynamo de Moscou, le plus récent épisode d'une saga liée à un litige d'ordre monétaire.

Selon des responsables de l'équipe, des agents d'une escouade contre la fraude et la corruption se sont présentés dans les bureaux du Dynamo, tard jeudi, et ont mis la main sur des documents financiers.

Ces responsables ont aussi indiqué que l'opération policière avait été menée à la suite d'allégations de détournement par un employé du site d'entraînement de l'équipe, lancées dans une lettre rédigée par un haut dirigeant de l'Association sportive du Dynamo.

L'Association est propriétaire de l'équipe et est en dispute avec ses dirigeants.

L'équipe dit qu'elle collabore avec les autorités policières, mais a laissé sous-entendre que la plainte de corruption est, en réalité, «un moyen pour mettre de la pression» sur le club.

Jusqu'à tout récemment, le Dynamo représentait l'une des meilleures équipes de hockey de la Russie, et bénéficiait du soutien de l'ancien président du club, Arkady Rotenberg, un milliardaire. Le Dynamo a remporté le championnat de la Ligue continentale de hockey (KHL) en 2012 et en 2013.

Depuis que Rotenberg a quitté, en 2015, l'équipe a connu des ennuis de liquidité et les relations avec l'Association sportive du Dynamo sont devenues tendues.

Le mois dernier, le président de l'Association, Vladimir Strzhalkovsky, a déclaré à des médias de la Russie que le club croulait sous des dettes d'environ 2 milliards de roubles (35 millions $ US).