NOUVELLES
02/06/2017 13:01 EDT | Actualisé 02/06/2017 13:20 EDT

Coupe de l'America - Les Kiwis filent à toute allure en demies

Le bateau néo-zélandais a été impressionnant de vitesse vendredi dans la baie de Great Sound (Bermudes) pour prendre la tête des qualifications de la Coupe de l'America et assurer sa place en demi-finales.

Alors qu'il reste encore une journée dédiée au 2e tour des qualifications, les dés sont déjà jetés pour les cinq challengers en lice. L'un doit quitter la compétition samedi et ce sera l'équipage français.

Le bateau français, qui pointe seul en bas du tableau avec 2 points, a été battu par les Néo-Zélandais et cette défaite a scellé leur élimination.

La sortie de Groupama Team France soulage de fait les autres syndicats qui pourront jouer dès dimanche les demi-finales. Il s'agit de Emirates Team New Zealand (NZL), Artemis Racing (SWE), Land Rover BAR (GBR) et Softbank Team Japan (JPN).

Les quatre équipes seront scindées en deux paires et il faudra attendre la fin du 2e tour, samedi soir, pour connaître la répartition.

En attendant, samedi ne sera pas qu'une formalité alors que la bataille va être rude pour la première place au classement général des 2 premiers tours. Le leader empochera un point qui, s'il est désigné challenger à la fin du processus de qualifications, lui sera acquis dans le match face au defender, dans 3 semaines.

- A 100% sur les foils -

Grâce à ses deux victoires du jour, Emirates Team New Zealand a pour l'instant ce point, qu'aimerait lui ravir le defender, Oracle Team USA, qui s'est invité aux qualifications pour justement prendre ce point.

Team New Zealand est à 8 points au classement général devant.. Oracle (7 points). Et samedi, en ouverture de la journée, la première manche met aux prises les Néo-Zélandais aux Américains!

Les Néo-Zélandais se présentent avec un surplus de confiance après leurs 2 victoires vendredi en 2 manches disputées.

Le bateau de Peter Burling a d'abord dominé les Japonais, qu'ils ont devancés de 51 secondes.

Ensuite, ils ont surclassé les Français avec un écart de 4 min 06. Ils ont même réussi l'exploit de faire toute la régate contre les Français en +volant+ avec leurs foils. Aucune équipe n'avait encore pu être à 100% sur ses foils, des appendices qui permettent au bateau de se placer au dessus de l'eau pour filer à toute vitesse.

Ils avaient même frôlé le 100% face à Softbank (99,6%).

Les vitesses ont été impressionnantes, le bateau a souvent été au-delà des 40 noeuds (74 km/h), avec des pointes à 45 noeuds (83 km/h).

De son côté Oracle, skippé par Jimmy Spithill, reste sur une défaite vendredi contre des Suédois, qui a enfin retrouvé de l'agressivité.

Artemis Racing a aussi signé 2 solides victoires face à Oracle (24 secondes d'écart) puis contre Softbank (18 secondes).

Le catamaran de Nathan Outteridge s'est mis en ordre de marche et n'aura qu'une régate samedi, contre les Français, qui navigueront pour l'honneur.

sc/lrb

ORACLE

SOFTBANK