NOUVELLES
01/06/2017 23:51 EDT | Actualisé 02/06/2017 00:00 EDT

Corée du Nord: Moscou dénonce les nouvelles sanctions américaines

Le Kremlin a jugé vendredi regrettable la nouvelle série de sanctions prise par Washington contre des fournisseurs du programme d'armement de la Corée du Nord, parmi lesquels deux sociétés russes.

"C'est dans la continuité de la ligne politique précédente (de l'administration Obama, ndlr). A part des regrets, cela n'appelle à aucune réaction", a estimé le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, cité par les agences de presse russes.

Ces sanctions "sont un facteur qui continuent à avoir un impact négatif sur nos relations bilatérales", a ajouté M. Peskov en marge du Forum économique de Saint-Pétersbourg.

Les Etats-Unis ont annoncé jeudi soir une nouvelle série de sanctions contre six entreprises et trois individus "en réponse au développement en cours par la Corée du Nord d'armes de destruction massive et à (ses) violations continues des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies".

Ces sanctions consistent à geler tout bien ou tout intérêt des entités ou individus visés, et à interdire aux Américains de faire affaire avec eux.

Elles visent notamment deux sociétés russes, l'entreprise Ardis-Bearings et la compagnie pétrolière russe Independent Petroleum Company, qui a livré du pétrole et pour 1 million de dollars de produits pétroliers à la Corée du Nord.

Les Etats-Unis ont en parallèle présenté à leurs partenaires du Conseil de sécurité de l'ONU un projet de résolution, négocié avec la Chine, imposant de nouvelles sanctions à la Corée du Nord pour ses programmes nucléaire et balistique.

Ce texte, négocié avec la Chine, doit être soumis ce vendredi au vote du Conseil.

L'ONU a adopté l'an dernier deux résolutions pour alourdir les sanctions économiques contre la Corée du Nord qui est sous le coup de six séries de sanctions depuis son premier essai nucléaire effectué en 2006.

tbm/cr