NOUVELLES
02/06/2017 00:22 EDT | Actualisé 02/06/2017 00:40 EDT

Cisjordanie: une assaillante palestinienne succombe à ses blessures (hôpital)

Une adolescente palestinienne qui avait agressé jeudi à l'arme blanche un soldat israélien en Cisjordanie occupée a succombé vendredi aux blessures par balles reçues lors de l'attaque, a indiqué un hôpital israélien.

Une porte-parole de l'hôpital de la ville de Hadera (nord), où avait été admise la Palestinienne, a indiqué à l'AFP qu'elle était décédée vendredi matin.

L'agence palestinienne Wafa a identifié l'adolescente comme Nawaf Infiaat, 16 ans.

Elle était originaire du nord de la Cisjordanie et de la localité de Yaabad, près de laquelle elle avait été atteinte par balles jeudi après avoir attaqué au couteau un soldat israélien. Le soldat, touché au thorax, avait été évacué vers un hôpital.

Les faits se sont produits à l'entrée de la colonie israélienne de Mevo Dotan, tout près de Yaabad.

Environ 400.000 colons israéliens mènent une coexistence souvent conflictuelle avec 2,6 millions de Palestiniens en Cisjordanie, territoire occupé par l'armée israélienne depuis 1967 et la guerre des Six Jours, dont le cinquantième anniversaire est marqué la semaine prochaine.

Les Territoires palestiniens et Israël ont été le théâtre d'une vague de violences qui a causé la mort depuis le 1er octobre 2015 de 267 Palestiniens, 41 Israéliens, deux Américains, deux Jordaniens, un Erythréen, un Soudanais et une Britannique, selon un décompte de l'AFP.

La plupart des Palestiniens tués sont des auteurs ou auteurs présumés d'attaques anti-israéliennes, souvent commises à l'arme blanche par de jeunes gens isolés. D'autres ont trouvé la mort lors d'affrontements avec les forces israéliennes, d'autres encore dans des frappes israéliennes contre la bande de Gaza.

Ces violences se sont notablement espacées depuis plusieurs mois.

jjm-sbh-lal/vl