NOUVELLES
02/06/2017 10:12 EDT | Actualisé 02/06/2017 10:20 EDT

Aung San Suu Kyi au Canada pour parler de paix avec Justin Trudeau

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi discutera mercredi avec Justin Trudeau des pourparlers de paix en cours en Birmanie ainsi que de ses efforts pour établir un Etat fédéral, ont annoncé les services du Premier ministre canadien.

L'ancienne dissidente et prix Nobel de la paix effectuera une visite de cinq jours au Canada à compter de lundi.

"Notre pays joue un rôle important dans la promotion de la démocratie, de l'Etat de droit et de la paix" en Birmanie, a dit M. Trudeau dans un communiqué vendredi.

"Nous continuerons de promouvoir l'adoption d'autres réformes" en Birmanie, "notamment celles qui appuient les minorités ethniques et religieuses, les femmes et les jeunes".

Le Canada avait accordé à Aung San Suu Kyi la citoyenneté d'honneur en 2007 alors qu'elle était emprisonnée dans son pays. Ce privilège n'a été octroyé qu'à cinq autres personnalités parmi lesquelles Nelson Mandela, le Dalaï Lama ou encore Malala Yousafzai.

Arrivée au pouvoir il y a un peu plus d'un an après des élections historiques, la dirigeante birmane a promis de faire du processus de paix sa grande priorité dans un pays comptant plus de 130 groupes ethniques et confronté à de nombreux soulèvements autonomistes depuis son indépendance en 1948.

jl/elc