NOUVELLES
01/06/2017 05:16 EDT | Actualisé 01/06/2017 05:20 EDT

Toni Nadal refuse la nostalgie pour son dernier Roland-Garros

Toni Nadal refuse de se laisser envahir par la nostalgie à Roland-Garros, où il entraîne son neveu Rafael pour la dernière fois avant de passer la main à Carlos Moya d'ici à la fin de la saison.

"Zéro! Je ne ressens absolument rien. Peut-être que ce sera différent lorsque je regarderai le tournoi à la télé l'année prochaine. Je me dirai peut-être: +L'année dernière tu étais à Paris+. Mais pour le moment je ne vais pas y penser plus que ça. J'ai eu la chance de vivre des expériences incroyables ici et je ne suis pas quelqu'un qui rumine les choses", a dit à l'AFP, l'oncle de "Rafa", qui partage depuis le début de l'année le rôle de coach avec Moya.

Toni Nadal, entraîneur de son neveu depuis plus de 25 ans, relativise l'importance de son départ prochain. "Rafael aurait réussi aussi bien cette année s'il avait déjà arrêté avec moi. Les choses ne sont jamais définitives et ni ne changent complètement la vie", estime-t-il.

Toni Nadal, 56 ans, n'exclus pas de s'occuper d'un autre joueur dans l'avenir. "J'aurais aimé revenir avec un de mes fils, mais je crois que ça ne va pas se produire, ou avec quelqu'un de l'académie (fondée par les Nadal à Majorque, NDLR). J'aimerais aider un joueur de là-bas à arriver au sommet, mais j'aime aussi le travail au quotidien et bien d'autres choses dans la vie", a-t-il dit.

pm/fbx/dmk