NOUVELLES
01/06/2017 10:59 EDT | Actualisé 01/06/2017 11:20 EDT

Roland-Garros - Murray évite de justesse un match en cinq sets contre Klizan

Bousculé par le Slovaque Martin Klizan, le N.1 mondial Andy Murray a trouvé les ressources pour renverser la situation et éviter un match en cinq sets, en l'emportant 6-7 (3/7), 6-2, 6-2, 7-6 (7/3), au deuxième tour de Roland-Garros jeudi.

Le Britannique, qui avait atteint pour la première fois la finale l'an passé, a inversé le cours du match alors que son adversaire, 50e mondial, a servi pour recoller à deux manches partout dans le quatrième set (5-3).

S'il n'a pas totalement convaincu et a encore perdu un set, deux jours après son succès contre le Russe Andrei Kuznetsov, Murray aura néanmoins répondu présent dans les moments importants.

"Si j'avais perdu le tie-break, cela aurait été très difficile dans le cinquième set", a admis le N.1 mondial. "Mais physiquement, je me sentais bien. C'est très positif pour moi d'être capable de revenir dans un match comme celui-là après tous les problèmes que j'ai pu avoir cette année", a ajouté Murray, blessé au coude droit pendant plus d'un mois entre mars et avril, et qui a enchaîné les contre-performances lors de la préparation sur l'ocre.

Klizan avait été au coeur d'une polémique lors du tour précédent contre le Français Laurent Lokoli, qui avait refusé de lui serrer la main l'accusant d'avoir simulé une blessure.

Connu pour faire un peu de cinéma de temps en temps, le Slovaque reste un bon joueur, en particulier sur terre battue où il a glané trois de ses cinq trophées en carrière. C'est lui qui a été le plus entreprenant, avec notamment 57 coups gagnants (41 pour Murray). Mais son jeu risqué lui a fait commettre une avalanche de fautes directes (67).

Murray les a limitées (29 tout de même) mais a globalement réussi le test grâce à ses qualités de défense, sa patience et son expérience.

Il affrontera au prochain tour l'Argentin Juan Martin Del Potro.

ll/lrb/ps