NOUVELLES
01/06/2017 07:12 EDT | Actualisé 01/06/2017 11:35 EDT

Niger: 44 migrants meurent de soif dans le désert

NIAMEY, Niger — Au moins 44 migrants qui tentaient de rejoindre la Libye, dont des bébés, sont morts de soif quand leur véhicule est tombé en panne dans le désert du Sahara, selon des responsables nigériens.

Le préfet de la ville de Dirkou, Bachir Manzo, a dit jeudi qu'on compte trois bébés, deux enfants et 17 femmes parmi les victimes. La plupart étaient originaires du Ghana. Six personnes ont survécu.

Les migrants originaires d'Afrique de l'Ouest qui essaient de rejoindre l'Europe traversent souvent le Niger.

Par ailleurs, un représentant local de la Croix-Rouge a dit jeudi que 40 personnes, dont six soldats, ont été tuées quand des militants présumés ont attaqué le village d'Abala, le long de la frontière entre le Niger et le Mali, à environ 100 kilomètres au nord-est de la capitale, Niamey. L'identité des assaillants est inconnue.