NOUVELLES
01/06/2017 19:32 EDT | Actualisé 01/06/2017 19:40 EDT

LE MONDE EN BREF DU VENDREDI 2 JUIN

Voici le Monde en bref du vendredi 2 juin à 03h30 GMT:

WASHINGTON - Après avoir entretenu le suspense pendant des semaines, Donald Trump a annoncé la sortie des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat, suscitant une immense déception parmi les 194 autres pays signataires de ce texte.

De l'industrie pétrolière à l'automobile, plusieurs multinationales américaines ont exprimé leur déception et leur détermination à poursuivre leurs efforts pour réduire les émissions de CO2.

Elon Musk, le très médiatique PDG du constructeur de voitures électriques Tesla, a annoncé qu'il quittait les différents cénacles de grands patrons conseillant Donald Trump.

Le maire de la ville de Pittsburgh, érigée par Donald Trump en exemple de sa politique de "l'Amérique d'abord" pour justifier son retrait de l'accord sur le climat, a pourtant taclé le président américain.

"Les Etats-Unis rejoignent la Syrie, le Nicaragua et la Russie (...). C'est maintenant aux villes de prendre les rênes" de l'économie verte, a écrit Bill Peduto sur Twitter.

L'ex-président Barack Obama a regretté la décision de son successeur, estimant qu'elle "rejette l'avenir".

BRUXELLES - En réaction à cette "décision gravement erronée", selon les termes du président de la commission européenne, Jean-Claude Juncker, les Européens ont promis de mener le combat contre le changement climatique, avec la Chine.

BERLIN - Berlin, Paris et Rome ont "regretté" dans une déclaration commune la décision américaine, soulignant que l'accord de Paris n'était "pas renégociable".

PARIS - Pour le président français Emmanuel Macron, M. Trump a "commis une faute pour l'avenir de notre planète", car "il n'y a pas de planète B". S'adressant en anglais aux Américains, M. Macron les a appelés à "rendre sa grandeur à notre planète" ("Make our planet great again"), paraphrasant le slogan de campagne de Donald Trump.

NATIONS UNIES - La décision américaine de se retirer de l'accord de Paris sur le climat constitue une "grande déception", a estimé le porte-parole de l'ONU Stéphane Dujarric.

MANILLE - Avant de se suicider par le feu, un homme a tiré avec un fusil d'assaut à l'intérieur d'un hôtel-casino à Manille et mis le feu à une table de jeu, selon le chef de la police nationale philippine. Plusieurs heures après, 34 corps ont été découverts dans l'hôtel, selon un décompte des pompiers, ce qui laisse entendre que l'incendie était de grande ampleur.

Avant la découverte de ces cadavres, le chef de la police de Manille avait parlé "d'un simple cambriolage très probablement commis par une personne déséquilibrée".

Le groupe Etat islamique (EI) avait lui affirmé que des "loups solitaires" lui ayant fait allégeance étaient les auteurs de l'attaque, selon le centre américain de surveillance des sites jihadistes SITE. Le président Trump de son côté avait parlé d'"attentat terroriste".

CARACAS - La nouvelle Constitution du Venezuela rédigée par l'assemblée constituante qui doit être élue en juillet sera ensuite soumise à un référendum consultatif, a annoncé le président Nicolas Maduro: "Pour que ce soit le peuple qui dise s'il est d'accord ou s'il n'est pas d'accord".

La procureure générale du Venezuela Luisa Ortega a elle déposé un recours contre ce processus d'assemblée constituante, dans un nouvel acte de défiance vis-à-vis du gouvernement socialiste.

WASHINGTON - Le président américain Donald Trump a décidé de ne pas déménager l'ambassade américaine en Israël à Jérusalem pour l'instant, contrairement à une promesse qu'il avait faite pendant la campagne.

JERUSALEM - Israël s'est dit "déçu" par cette décision, saluée en revanche par les Palestiniens.

NATIONS UNIES - C'est "une sage décision", a estimé de son côté le porte-parole de l'ONU.

KABOUL - Kaboul a enterré ses morts jeudi, sous le choc de son pire attentat depuis 2001. Au moins 90 personnes, pour la plupart des civils, ont perdu la vie et quelque 400 autres ont été blessées dans l'attentat au camion piégé commis en plein mois de ramadan mercredi matin dans le quartier diplomatique de la capitale afghane.

NIAMEY - Au moins 44 migrants, parmi lesquels des bébés, ont été retrouvés morts en plein désert dans la région d'Agadez, dans le nord du Niger, sur leur route vers la Libye et probablement l'Europe.

SAINT-PETERSBOURG (Russie) - Vladimir Poutine a fustigé la "russophobie contreproductive" des Occidentaux, à l'ouverture du rendez-vous annuel des milieux d'affaires russes qui a donné l'occasion au Kremlin d'afficher une relation "privilégiée" avec l'Inde.

BEYROUTH - Le Liban a interdit la diffusion du film américain "Wonder Woman", où le personnage central est incarné par l'actrice israélienne Gad Gadot, se fondant sur une décision du bureau de boycottage d'Israël au sein de la Ligue arabe. Sur Facebook, Gad Gadot avait défendu à l'été 2014 l'offensive lancée par Israël dans la bande de Gaza pour mettre fin aux tirs de roquettes palestiniens sur son territoire.

TUNIS - Quatre Tunisiens ont été condamnés à un mois de prison pour "outrage public à la pudeur" après avoir mangé dans un jardin public en plein ramadan, mois sacré de jeûne musulman.

WASHINGTON - Des chercheurs ont découvert des variations génétiques à l'origine de l'atrophie des ailes des cormorans des îles Galapagos qui pourraient ouvrir la voie à de nouveaux traitements des malformations osseuses.

DUBAI - Après les patrouilles en bolides de sport de type Lamborghini ou Ferrari, la police de Dubaï a mis en service un officier robot appelé à représenter le quart de ses effectifs d'ici 2030.

burs-ol/plh