NOUVELLES
01/06/2017 09:19 EDT | Actualisé 01/06/2017 11:34 EDT

L'UEFA veut que l'Europe puisse organiser la Coupe du monde de 2030

CARDIFF, Royaume-Uni — L'Europe compte défier la Chine pour l'organisation de la Coupe du monde de football 2030, alors que l'UEFA a indiqué jeudi que le continent méritait d'obtenir le tournoi.

La Coupe du monde 2018 aura lieu en Russie, mais les deux prochaines éditions se tiendront à l'extérieur de l'Europe. Le Qatar accueillera la compétition en 2022, tandis qu'une candidature conjointe entre les États-Unis, le Canada et le Mexique semble détenir la pole pour l'organisation de l'édition 2026.

«En 2030, ce sera clairement le tour de l'Europe, a déclaré le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin. Alors nous nous battrons pour qu'un pays d'Europe en soit l'hôte.»

Les aspirations européennes seront mises à rudes épreuves par la Chine, où le président Xi Jinping a fait d'une priorité d'augmenter l'influence globale du pays dans le monde du football. Trois des commanditaires principaux de la Coupe du monde, qui ont signé de nouvelles ententes au cours des deux dernières années, proviennent de la Chine. Vivo, fabricant de téléphones intelligents et de logiciels, étant le dernier en lice, depuis mercredi.

La Chine souhaite déposer une candidature pour le tournoi de 2030 même si les règles actuelles d'alternance de la FIFA interdisent une candidature d'Asie avant l'édition 2034.

Une candidature plus romantique devrait provenir d'Amérique du Sud. L'Uruguay, qui a accueilli la première Coupe du monde en 1930, souhaite accueillir l'édition du centenaire en partenariat avec l'Argentine.

Le tournoi de 2030 ne devrait pas être attribué avant encore cinq ans. La décision de la FIFA en ce qui a trait au Mondial 2026 devrait être connue l'an prochain.